GOPE Grandes Orientations de Politique Economique

On critique la campagne électorale en France par son manque de débat de fond. Mais je ne suis pas d'accord. Au contraire. J'ai appris un nouveau mot durant cette campagne. Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Economique).




Les Grandes Orientations de Politiques Economique.


Chaque année la commission européenne envoie aux gouvernements des recommandations de politiques économique ä mettre en oeuvre. Par recommandations en fait ce sont des obligations. Par


1- « Réduction des dépenses publiques »

Ce qu’il faut savoir – et que tous les économistes savent – c’est que pratiquer des coupes sombres dans les dépenses publiques lorsqu’un pays est déjà en période de stagnation économique est une politique qui ne peut mener qu’à la récession. Et c’est en outre contre-productif puisque la récession entraîne une baisse des recettes fiscales souvent supérieure aux économies réalisées par la réduction des dépenses. En d’autres termes, cela revient paradoxalement à creuser le déficit que l’on prétendait combler…

Il faut enfin savoir que l’histoire économique enseigne qu’il n’y a pas de baisse des dépenses publiques réussies sans dévaluation monétaire. Songeons aux  exemples récents de l’Allemagne (dévaluation de facto avec l’adoption de l’euro, qui est sous-évalué pour la compétitivité allemande) et de la Suède. Autant dire que la baisse des dépenses publiques est impossible pour la France, du fait que l’euro est très surévalué par rapport à la compétitivité de l’économie française.

2- Redéfinir « la portée de l’action des pouvoirs publics »

Cela signifie privatisation des grandes entreprises nationales.

3. réduction significative de l’augmentation des dépenses de sécurité sociale.

l faut s’attendre à une baisse massive des remboursements de santé, puisque la branche maladie représente quasiment 50 % des dépenses de la Sécurité sociale    , ainsi qu’à une privatisation rampante de la Sécurité sociale, via le recours croissant aux mutuelles privées, présentées comme solution à tous les problèmes

Pour les retraites, augmentation de l'âge de départ et diminution des rentes.


4- « Simplifier les différents échelons administratifs »

Suppression des départements. Fusion des communes. Cela semble une bonne idée mais en fait cela va induire des coûts supplémentaire car le salaires de maires dans les petites communes est trés bas actuellement la quasi totalité du travail des petites communues se fait par des bénévoles.

5- Baisse du salaire minimum

Ne doutons pas que des campagnes de presse se préparent pour expliquer au bon peuple que le SMIC serait « un frein à la croissance » et que sa suppression permettrait de « libérer les énergies »…

6- Modifier le code du travail

La loi travail va dans ce sens mais n'est qu'un premier pas.

7- Dérégulations des professions réglementés



Les inspirateurs de ces mesures n’étant pas stupides, ils ne se font d’ailleurs sans doute aucune illusion sur leur inefficacité pour réduire le déficit budgétaire et relancer la croissance. Leurs objectifs ne sont pas là. Ce qui est en réalité visé, c’est à la fois de démanteler les États nations et de détruire tous les acquis sociaux obtenus par les peuples européens depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Regardez François Asselineau déchirer les GOPE en direct à la TV

Pour aller plus loin voici un ces fameuses GOPE pour 2016

Les petits candidats peuvent-ils être connus ? C dans l'air





France 5 parle des 'petits' candidats. Les français veulent autre chose, des nouvelles personnes pour enfin trouver des solutions. Mais les grands partis monopolisent les médias et les candidats alternatifs ne peuvent pas se faire connaitre. Regardez cette émission de France5 de mars 2017

Pourquoi les sondages ne sont pas neutres


Les sondages se sont trompés pour le Brexit et pour l'élection américaine. En fait un institut de sondage est en fait un institut de marketing. Ils font tout pour que leurs clients soient content donc on leur présentent des résultats allant dans leurs souhaits.  

N'avez vous pas trouvé bizarre de ne pas voir tous les noms des candidats dans la liste proposée alors que le conseil constitutionel avait valider les parrainages. Par exemple François Asselineau est trés souvent oublié. Il n'existe tout simplement pas. Les sondés ne peuvent pas le choisir. 



Jean Lassalle candidat à la présidentielle 2017 en France



Il y a peu d'hommes politiques qui frappe mon respect. La grande majorité font de la politique pour eux même mais certains le font pour le vrai sens de ce que devrait être la politique. Jean Lassalle est un passionné, on sens qu'il se bat pour une cause. On se moque souvent de lui mais si vous ne savez pas pour qui voter car vous êtes décus de la politique, regardez ce film. C'est l'histoire d'un berger. Au lieu de ne pas voter, choisissez Jean Lassalle. Il a jeuner pour sauver une usine maintenant il veut aller plus loin.

Il n'y pas encore les 500 parrainages, il y est presque. Aidez le à avoir ses derniers parrainages.
Le 18 mars 2017 le conseil constitutionnel valide 708 parrainages. Jean Lassalle est ainsi officiellement candidat à l'élection présidentielle française.

http://www.jeanlassalle.fr/


Asselineau de l'UPR a plus de 500 parrainages



Le 10 mars 2017 François Asselineau annonce qu'il est accepté officiellement en tant que candidat à l'élection présidentielle. Il a pu présenté plus de 500 parrainages. Il s'exprime lors d'une conférence de presse.

Selon lui chaque jour 1000 personnes tombent sous le seuil de pauvreté et un agriculteur se suicide et une entreprise ferme.

Les français ne se reconnaissent plus dans leur propre pays car la constitution française n'est pas respecté. Il voudrait que la 5e constitution soit respectée. Le principe de la libre souveraineté n'est pas respecté. La constitution interdit que lors 55% du peuple vote contre la constitution européenne alors que les dirigeant n'en tiennent pas compte. La souveraineté nationale appartient au peuple. L'article 4 de la constitution dit que les partis politiques doivent tenir compte de la souveraineté nationale.

Le président de la république doit se placer au dessus des partis. L'article 5 de la constitution dit "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités." Il ne peut pas avoir de vraie démocratie (pouvoir du peuple) sans souveraineté.

François Asselineau  veut relever le niveau de la campagne présidentielle. Les débats sont indignes de la gravité du moment. Que disent les autres candidats de la souveraineté et comment vont-ils faire.

Si la France reste dans l'union Européenne, les grandes orientations de la politique économique de la France seront imposés par la commission européenne. Le gouvernement devra poursuivre la politique de rigueur, de tailler en pièce les acquis sociaux, de diminuer les prestations de chômages voir de les supprimer et de tailler en pièces les protections des professions réglementées. Ce sera la poursuite de la loi travail que Hollande a fait.

C'est un mensonge de faire croire que de vouloir retrouver les grands acquis de la révolution française est d'être d'extrême droite.

Pour François Asselineau, changer l'Europe est extrèmement difficile car il faut l'unanimité des pays.