Emmanuel Todd aprés 1er tour des élections présidentielle 2017 en France

Rédigé par chris - -


Qu'est qui s'est passé dimanche dernier et que devons nous faire dimanche prochain.

Emmanuel Todd géographe et Olivier Tonneau Enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge.

D'aprés Emmanuel Todd on assiste à une course des jeunes qui veulent changer les choses et faire la révolution et les vieux qui sont conservateurs. L'âge moyen des électeurs augmentent. Ils ont peur de la sorti de l'euro car on leur dit qu'ils vont perdre et leurs pensions vont baisser. Mais le Brexit a été voté par des personnes agées. Si vous voter pas bien vous aller être ruiné.

Dans tous les pays les vieux gagnent plus que les jeunes et sont plus riches sauf en Australie.

Fillon : ce sont les vieux qui votent pour lui
Macron : c'est assez divers
Mélanchon et Le Pen a un électorat jeune

Si il n'y a plus droite et gauche en politique il y a par contre haut et bas. Macron est du haut et Mélanchon et Marine est du bas.

Les petits candidats peuvent-ils être connus ? C dans l'air

Rédigé par chris - -




France 5 parle des 'petits' candidats. Les français veulent autre chose, des nouvelles personnes pour enfin trouver des solutions. Mais les grands partis monopolisent les médias et les candidats alternatifs ne peuvent pas se faire connaitre. Regardez cette émission de France5 de mars 2017

Election présidentielle

Rédigé par chris - -
On nous disait que les français ne voulaient plus de Hollande le président mal aimé au plus bas dans les sondages. On nous disait que les français ne faisait plus confiance dans les politiciens surtout les mêmes qui font carrière.

 Mais que voit-on ? Les mêmes personnes toujours en train de dire les mêmes choses. On a l'impression d'entendre Sarkozy en campagne ou les promesses de Hollande. Au fait vous y croyez vous ?

Alors on se dit que les sondages sont complétement bidon. Quand on voit que Macron qui est plus ou moins la suite de Hollande arrive très haut dans les sondages, on se dit ... Soit que c'est faux ou bien que les médias arrivent très bien à manipuler l'opinion. Peut être il y a les deux.

Macron fait de la politique comme on dirige une entreprise à coup de marketing. Tout est faux et c'est impossible qu'un grand nombre de personnes arrivent le croire et lui faire confiance.

lire l'article de d'Eléonore de Vulpillières Campagne d'Emmanuel Macron : la fabrique du faux

Et quand on suit Asselineau qui monte monte monte sur internet et partout sauf dans les sondages ou il reste à 1%. On se dit que nos médias sont vraiment manipulateur. Ce n'est plus de l'information c'est de la propagande. Avez vous compté le nombre d'heures à parler de Macron dans à la radio ou télévision ? Avez vous compté le nombre de une avec sa photo ?

Allez !! pour finir voici un politicien que j'aime bien tout simplement car il parle un langage de vérité et que je comprends. Il est d'une logique implacable. Il parle avec sagesse. Cette vidéo est courte, normalement cet homme a tendance à parler longtemps.



Voir d'autres vidéos sur Asselineau UPR (Union Populaire Républicaine )

Jean Lassalle candidat à la présidentielle 2017 en France

Rédigé par chris - -


Il y a peu d'hommes politiques qui frappe mon respect. La grande majorité font de la politique pour eux même mais certains le font pour le vrai sens de ce que devrait être la politique. Jean Lassalle est un passionné, on sens qu'il se bat pour une cause. On se moque souvent de lui mais si vous ne savez pas pour qui voter car vous êtes décus de la politique, regardez ce film. C'est l'histoire d'un berger. Au lieu de ne pas voter, choisissez Jean Lassalle. Il a jeuner pour sauver une usine maintenant il veut aller plus loin.

Il n'y pas encore les 500 parrainages, il y est presque. Aidez le à avoir ses derniers parrainages.
Le 18 mars 2017 le conseil constitutionnel valide 708 parrainages. Jean Lassalle est ainsi officiellement candidat à l'élection présidentielle française.

http://www.jeanlassalle.fr/


Asselineau de l'UPR a plus de 500 parrainages

Rédigé par chris - -


Le 10 mars 2017 François Asselineau annonce qu'il est accepté officiellement en tant que candidat à l'élection présidentielle. Il a pu présenté plus de 500 parrainages. Il s'exprime lors d'une conférence de presse.

Selon lui chaque jour 1000 personnes tombent sous le seuil de pauvreté et un agriculteur se suicide et une entreprise ferme.

Les français ne se reconnaissent plus dans leur propre pays car la constitution française n'est pas respecté. Il voudrait que la 5e constitution soit respectée. Le principe de la libre souveraineté n'est pas respecté. La constitution interdit que lors 55% du peuple vote contre la constitution européenne alors que les dirigeant n'en tiennent pas compte. La souveraineté nationale appartient au peuple. L'article 4 de la constitution dit que les partis politiques doivent tenir compte de la souveraineté nationale.

Le président de la république doit se placer au dessus des partis. L'article 5 de la constitution dit "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités." Il ne peut pas avoir de vraie démocratie (pouvoir du peuple) sans souveraineté.

François Asselineau  veut relever le niveau de la campagne présidentielle. Les débats sont indignes de la gravité du moment. Que disent les autres candidats de la souveraineté et comment vont-ils faire.

Si la France reste dans l'union Européenne, les grandes orientations de la politique économique de la France seront imposés par la commission européenne. Le gouvernement devra poursuivre la politique de rigueur, de tailler en pièce les acquis sociaux, de diminuer les prestations de chômages voir de les supprimer et de tailler en pièces les protections des professions réglementées. Ce sera la poursuite de la loi travail que Hollande a fait.

C'est un mensonge de faire croire que de vouloir retrouver les grands acquis de la révolution française est d'être d'extrême droite.

Pour François Asselineau, changer l'Europe est extrèmement difficile car il faut l'unanimité des pays.


Fil RSS des articles de ce mot clé