GOPE Grandes Orientations de Politique Economique

Rédigé par chris - -
On critique la campagne électorale en France par son manque de débat de fond. Mais je ne suis pas d'accord. Au contraire. J'ai appris un nouveau mot durant cette campagne. Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Economique).




Les Grandes Orientations de Politiques Economique.


Chaque année la commission européenne envoie aux gouvernements des recommandations de politiques économique ä mettre en oeuvre. Par recommandations en fait ce sont des obligations. Par


1- « Réduction des dépenses publiques »

Ce qu’il faut savoir – et que tous les économistes savent – c’est que pratiquer des coupes sombres dans les dépenses publiques lorsqu’un pays est déjà en période de stagnation économique est une politique qui ne peut mener qu’à la récession. Et c’est en outre contre-productif puisque la récession entraîne une baisse des recettes fiscales souvent supérieure aux économies réalisées par la réduction des dépenses. En d’autres termes, cela revient paradoxalement à creuser le déficit que l’on prétendait combler…

Il faut enfin savoir que l’histoire économique enseigne qu’il n’y a pas de baisse des dépenses publiques réussies sans dévaluation monétaire. Songeons aux  exemples récents de l’Allemagne (dévaluation de facto avec l’adoption de l’euro, qui est sous-évalué pour la compétitivité allemande) et de la Suède. Autant dire que la baisse des dépenses publiques est impossible pour la France, du fait que l’euro est très surévalué par rapport à la compétitivité de l’économie française.

2- Redéfinir « la portée de l’action des pouvoirs publics »

Cela signifie privatisation des grandes entreprises nationales.

3. réduction significative de l’augmentation des dépenses de sécurité sociale.

l faut s’attendre à une baisse massive des remboursements de santé, puisque la branche maladie représente quasiment 50 % des dépenses de la Sécurité sociale    , ainsi qu’à une privatisation rampante de la Sécurité sociale, via le recours croissant aux mutuelles privées, présentées comme solution à tous les problèmes

Pour les retraites, augmentation de l'âge de départ et diminution des rentes.


4- « Simplifier les différents échelons administratifs »

Suppression des départements. Fusion des communes. Cela semble une bonne idée mais en fait cela va induire des coûts supplémentaire car le salaires de maires dans les petites communes est trés bas actuellement la quasi totalité du travail des petites communues se fait par des bénévoles.

5- Baisse du salaire minimum

Ne doutons pas que des campagnes de presse se préparent pour expliquer au bon peuple que le SMIC serait « un frein à la croissance » et que sa suppression permettrait de « libérer les énergies »…

6- Modifier le code du travail

La loi travail va dans ce sens mais n'est qu'un premier pas.

7- Dérégulations des professions réglementés



Les inspirateurs de ces mesures n’étant pas stupides, ils ne se font d’ailleurs sans doute aucune illusion sur leur inefficacité pour réduire le déficit budgétaire et relancer la croissance. Leurs objectifs ne sont pas là. Ce qui est en réalité visé, c’est à la fois de démanteler les États nations et de détruire tous les acquis sociaux obtenus par les peuples européens depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Regardez François Asselineau déchirer les GOPE en direct à la TV

Pour aller plus loin voici un ces fameuses GOPE pour 2016

Asselineau en résumé

Rédigé par chris - -
Asselineau (UPR )  est un candidat qu'on découvre maintenant car les médias l'ignoraient volontairement ou non. C'est un candidat différent. Il n'utilise pas un langage creux et il ne pratique pas la langue de bois. C'est le candidat du frexit par l'article 50.

Quand il parle on comprend et cela fait une énorme différence. C'est une homme qui connait les traités et la constitution française. Son programme est simple : Appliquer la constitution. Le chef de l'état est le garant de l'indépendance de la nation. Selon lui la France a perdu sa souveraineté. On comprend mieux maintenant pourquoi les différents gouvernements ont fait la même politique. Un président de droite ou un président de gauche c'était pareil. En fait le principe de la politique était d'attendre que ça aille mieux.

Allez un petite vidéo pour montrer la différence entre Asselineau et les 11 autres candidats lors de l'unique débat avec tous les candidats.



Selon Asselineau si la France reste dans l'Union Européenne elle sera obligé de mettre en place les GOPE Grande Orientations de Politiques Economiques.

Lire plus sur les GOPE

Autres propositions
- Prise en compte du vote blanc lors d'élection. Si le vote blanc est majoritaire, on cherche de nouveaux candidats
- Référendums d'initiatives populaire (comme en Suisse)
- Favorable aux logiciels libres
- Contre la puce RFID
- Grand débat pour l'énergie (pour ou contre le nucléaire)
- Protection des services publics
- Protectioniste en relocalisant la production localement
- Ecologique : Produire local et consommer local

Lire le programme en détail

25 mars : 60 ans du traité de Rome 10 ans de l'UPR

Rédigé par chris - -
Le 26 mars 1957 est la date de naissance de la CEE Communauté Economique Européenne. 


L'objectif est d'établir « une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens ». Il implique que la construction européenne est un processus dynamique et continu.
Les objectifs suivant prennent un ton plus économique et les chefs d’État et de gouvernement se déclarent décider à assurer en commun le « progrès économique et social de leurs pays », à « améliorer le niveau de vie et d'emploi de leurs peuples », à assurer la concurrence et à réduire les écarts de richesse régionaux et à soutenir les régions défavorisées.

60 ans plus tard, la CEE est devenu Union Européenne en 1992. De 6 pays en 1957 elle est passé à 28 actuellement. 

Force est de constaté qu'au début ce rêve était réalisable avec quelques pays mais avec l'élargissement à l'est sont venus les problèmes. Déjà il est beaucoup plus difficile de se mettre d'accord à 28 qu'à 6. Ensuite les nouveaux pays de l'est ayant des niveaux de vie beaucoup plus faible, la concurrence avec l'ouest allait faire des dégats. Le chômage a fortement augmenté ainsi que les inégalités. Pires les politiques des nations sont devenus incapable de changer quoi que ce soit. La politique européenne de la commission européenne allait peu à peu s'imposer.  L'Europe n'a pas tenu ses promesses.

En 2005 le peuple français refuse le traité de la constitution européenne. Mais le président Sarkosy change le nom et le fait ratifié par le parlement. C'est la première fois qu'un référendum n'a pas été appliqué en France. Depuis la France ne s'est plus hasardé à faire usage de référendum.

La démocratie s'est afaiblie. Elections aprés élections rien ne change. Les inégalités augmentent ainsi que les délocalisations. Pire les médias se sont transformés en instruments de propagandes.

Le 25 mars 2007 un mouvement politique a été créé. L'UPR Un programme de libération nationale qui met de côté le clivage droite-gauche a été mis en place. L'axe principal est la sortie de la France de l'Union Européenne par l'article 50, la sortie de l'Euro et de l'OTAN. Ainsi la souverainté sera redonné à la France. Ensuite quelques changement constitutionnels seront appliqué comme le référendum d'initiative populaire pour redonner le pouvoir au peuple. 

Le 25 mars 2017 l'UPR fête ses 10 ans avec plus de 20 000 adhérents. François Asselineau son président est candidat à l'élection présidentielle.

Lancement campagne de l'UPR

L'événement a été transmis en direct sur Youtube avec plus de 4700 visionnages mais la vidéo a été rapidement bloquée par l'INA pour cause de droits d'auteur. Il faudra donc couper certains passages pour revoir cette vidéo sur Youtube.

Archiver une page web avec archive.is

Rédigé par chris - -


Le web s'inquiéte de la tournure de la campagne électorale française concernant François Asselineau répondant ä l'accusation de complotiste. Celui-ci se défend en montrant que ses dires sont basés sur des preuves. Il montre alors le journal Historia. Ce document se trouvait sur le site de historia sur la page http://www.historia.fr/parution/mensuel-675  mais a été soudainement caché suite au passage sur TF1 de François Asselineau

Réponse du magasine Historia :

Par une mise en demeure du 17 mars 2017, l’avocat de Sophia Publications, la société éditrice du magazine Historia, a exigé que l'URP retire du site Internet de l’UPR la reproduction de l’article « Quand la CIA finançait la construction européenne » de Rémi Kauffer, figurant dans le numéro 675 (mars 2003), que François Asselineau a montré en direct dans le journal de 20h de TF1 du 13 mars.

Le propriétaire de la société Sophia Publications (et donc d’Historia) est, depuis juin 2016, l’industriel et homme de presse Claude Perdriel, soutien officiel de la candidature d’Emmanuel Macron.

L'histoire veut être cachée. Il se peut que certaines page d'internet disparaissent. Bonne nouvelle, vous pouvez les archiver grâce à archive.is

Voici donc le texte en question que Historia veut nous cacher. Il se trouve sur http://lucien-pons.over-blog.com/2016/09/une-remarquable-enquete-du-magazine-historia-quand-la-cia-financait-la-construction-europeenne.html

Si jamais ce blog reçoit des pressions pour effacer cette page, je j'ai archiver sur ce lien


http://archive.is/Czdgf

Autres liens 

Asselineau de l'UPR a plus de 500 parrainages

Rédigé par chris - -


Le 10 mars 2017 François Asselineau annonce qu'il est accepté officiellement en tant que candidat à l'élection présidentielle. Il a pu présenté plus de 500 parrainages. Il s'exprime lors d'une conférence de presse.

Selon lui chaque jour 1000 personnes tombent sous le seuil de pauvreté et un agriculteur se suicide et une entreprise ferme.

Les français ne se reconnaissent plus dans leur propre pays car la constitution française n'est pas respecté. Il voudrait que la 5e constitution soit respectée. Le principe de la libre souveraineté n'est pas respecté. La constitution interdit que lors 55% du peuple vote contre la constitution européenne alors que les dirigeant n'en tiennent pas compte. La souveraineté nationale appartient au peuple. L'article 4 de la constitution dit que les partis politiques doivent tenir compte de la souveraineté nationale.

Le président de la république doit se placer au dessus des partis. L'article 5 de la constitution dit "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités." Il ne peut pas avoir de vraie démocratie (pouvoir du peuple) sans souveraineté.

François Asselineau  veut relever le niveau de la campagne présidentielle. Les débats sont indignes de la gravité du moment. Que disent les autres candidats de la souveraineté et comment vont-ils faire.

Si la France reste dans l'union Européenne, les grandes orientations de la politique économique de la France seront imposés par la commission européenne. Le gouvernement devra poursuivre la politique de rigueur, de tailler en pièce les acquis sociaux, de diminuer les prestations de chômages voir de les supprimer et de tailler en pièces les protections des professions réglementées. Ce sera la poursuite de la loi travail que Hollande a fait.

C'est un mensonge de faire croire que de vouloir retrouver les grands acquis de la révolution française est d'être d'extrême droite.

Pour François Asselineau, changer l'Europe est extrèmement difficile car il faut l'unanimité des pays.


Fil RSS des articles de cette catégorie