Parmi les participants dont les poumons ont été déclarés sains avec le test de capacité respiratoire, le scanner a déterminé que 42% avaient de l'emphysème ou un épaississement de leurs voies respiratoires. Quelque 23% souffraient d'un essoufflement marqué à l'effort comparativement à 3,7% chez des personnes n'ayant jamais fumé. Plus généralement, les fumeurs et ex-fumeurs avaient une qualité de vie nettement moins bonne que ceux qui n'ont jamais fumé.

Plus de la moitié des fumeurs et ex-fumeurs considérés sains après avoir passé avec succès un test de capacité respiratoire souffrent de maladies pulmonaires chroniques, révèlent d'autres examens plus approfondis comme le scanner.


lire plus


chris

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article