FORTA FOnds pour les Routes nationales et le Trafic d'Agglomération

Rédigé par chris - -
Le 12 février 2017 le peuple suisse s'exprimera sur l'Arrêté fédéral sur la création d’un fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération (FORTA).Le projet vise à garantir le financement des routes nationales et des projets d’agglomération par la création d’un fonds de durée illimitée. Ainsi, les goulets d’étranglement sur les routes nationales seront éliminés, l’exploitation et l’entretien assurés et les projets d’agglomération cofinancés

En clair, ce fond sera financé par des impôts nouveaux et une augmentation du prix des carburants.

Naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération

Rédigé par chris - -


Le 12 février 2017 le peuple suisse s'exprime sur l'arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération.



Aujourd'hui on ne devient pas suisse automatiquement par naissance dans le pays mais pas héritage des parents. Si les parents ne sont pas suisses, les enfants ne le sont pas. Aussi on peut vivre en Suisse depuis toujours, y être né et avoir été à l'école tout en parlant la langue locale sans être suisse et ceci pendant plusieurs générations.

La procédure de naturalisation normale est une procédure couteuse, compliquée et lente. La naturalisation est un véritable examen, on y teste le niveau de la langue, la culture générale et le niveau d'intégration. Il semble que les critères d'admissions peuvent varier d'une commune à une autre. Il serait plus ou moins facile de devenir suisse selon les communes.

Cette nouvelle disposition auquel le peuple doit encore donner son approbation permettrait aux jeunes de moins de 25 ans né en Suisse depuis 3 générations d'obtenir la nationalité par une procédure simplifiée.  Des critères d'intégrations devraient toutefois rester à prouver.

Lire la version de l'article en anglais

Le 27 novembre 2016 : Abandon du nucléaire Oui ou Non

Rédigé par chris - -

L'initiative Pour une sortie programmée du nucléaire veut écarter une fois pour toute le risque d'un grave accident nucléaire dans notre pays au moyen d'une planification raisonnable et progressive. Les trois réacteurs décatis de Beznau et Mühleberg seront arrêtés dans l'année qui suit la votation etles deux centrales de Gösgen et Leibstadt après 45 ans de fonctionnement au maximum, soit au plus tard en 2024 et 2029. C'est ce programme que l'initiative veut instituer dans des délais réalistes.

Voici le texte officiel de l'initiative

Initiative populaire fédérale 'Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire (Initiative «Sortir du nucléaire»)'

L’initiative populaire a la teneur suivante: La Constitution1 est modifiée comme suit:

Art 90 Energie nucléaire

1 L’exploitation de centrales nucléaires destinées à produire de l’électricité ou de la chaleur est interdite.

2 La législation d’exécution se fonde sur l’art. 89, al. 2 et 3; elle met l’accent sur les mesures visant à économiser l’énergie, sur l’utilisation efficace de l’énergie et sur la production d’énergies renouvelables.

II Les dispositions transitoires de la Constitution sont modifiées comme suit:

Art. 197, ch. 92 (nouveau)

9. Disposition transitoire ad art. 90 (Energie nucléaire)

1 Les centrales nucléaires existantes doivent être mises hors service définitivement selon les modalités suivantes:

a. la centrale de Beznau 1: un an après l’acceptation de l’art. 90 par le peuple et les cantons;

b. les centrales de Mühleberg, de Beznau 2, de Gösgen et de Leibstadt: 45 ans après leur mise en service.

2 La mise hors service anticipée d’une centrale dans le but de préserver la sécurité nucléaire est réservée.


Fil RSS des articles de ce mot clé