Discours d'investiture de Trump : The time of empty talk is over.

Rédigé par chris - - Aucun commentaire


Le 20 Janvier 2017 a eu lieu l'investiture du 45ieme président des Etats-Unis d'Amérique Donal Trump.

Cet homme a beaucoup été critiqué durant sa campagne surtout par les médias européens et particulièrement français. Seuls les points négatifs étaient mis en avant alors que le reste passait souvent sous silence.

J'ai entendu ce discours à la radio alors que je rentrais du travail. Normalement je n'aime pas les discours politiques, je les trouve creux. C'est de la langue de bois. Cela sonne souvent faux. Mais pour une des rares fois, j'ai été ému par ces paroles pleine de sagesse, d'énergie et de volontarisme. Un discours protectioniste. Oui le protectionisme est de retour même si il n'est pas encore majoritaire.

En voici quelques extraits :
De grands défis attendent l'Amérique mais le pays va faire face. Ce jour n'est pas seulement une passation de pouvoir d'un président à un autre et même d'un parti à un autre mais une passation de pouvoir d'une élite vers le peuple. 

La classe politique a prospéré mais le peuple non, les emplois n'ont pas suivis. Ce qui compte c'est que le gouvernement travaille pour le peuple américain. La nation doit servir ses citoyens et non l'inverse. Trop nombreux sont ceux qui n'arrivent pas à survivre alors que les élites s'enrichissent.

Nous sommes une nation. Nous avons un coeur en commun. Je vais servir tous les américains. Pendant longtemps nous avons dépensé des millions et des milliards pour les autres pays alors que les infrastructures de notre pays devenaient de plus en plus vieille et avait besoin de rénovation.

A partir d'aujourd'hui ce sera l'Amérique d'abord. Toutes les décisions seront prises en tenant compte de cela au service des américains. La protection conduira à la prospérité. L'Amérique sera gagnante à nouveau. Nous ramènerons l'emploi, rétablirons nos frontière et le rêve américain. Nous construirons des ponts, des tunnels et d'autres infrastructures avec une main d'oeuvre américaine.

Nous rechercherons l'amitié avec les autres peuples. Nous n'imposeront pas notre mode de vie aux autres mais nous serons juste une exemples pour les autres nations. Nous brillerons par cet exemple. Nous anéantirons le terrorisme islamiste de la surface de la terre.

La Bible dit qu'il est bon de voir le peuple de Dieu vivre en harmonie. Il faut donc rechercher la solidarité. Quand l'Amérique s'unit personne ne peut l'arrêter. N'ayez pas peur, nous serons protégé par notre armé, par notre police mais surtout par Dieu.

Il faut penser grand et rêver encore plus grand. Nous n'accepterons pas une classe politique qui parle et ne fait rien. Le temps des paroles creuses est fini. The time of empty talk is over. Il est temps de passer à l'action. Ne laissez personne vous dire c'est trop dur, aucun défi ne peut être surmonter par la volonté américaine. Notre pays prospérera à nouveau. Quelque soit la couleur de notre peau nous avons tous le même sang rouge. Nous jouissons tous des mêmes libertés et nous saluons tous le même drapeau. Vos voix, vos rêves définirons notre destinée. Ensemble nous ferons l'Amérique à nouveau forte. Nous rendrons la richesse à l'Amérique, sa fièrete et sa sécurité.

Le jour ou j'ai changé mon avis sur Trump

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
C'était deux jours avant les élections. Je pensais que des deux candidats américains Clinton était la moins pire. Que beaucoup de gens allaient voter pour elle car Trump était un peu trop provocateur.

Ce jour la j'ai regardé les infos sur une télé française qui parlait des élections américaines. C'était TF1 je crois. J'ai simplement observé le temps consacré à ce sujet et la durée pour Clinton et pour Trump ainsi que si c'était un point positif ou négatif. Pour une durée total d'environ 5 mn, 4:45 était consacré à la campagne de Clinton et 15 secondes pour Trump. 

Ce jour la j'ai réalisé que le traitement de l'information n'était pas équilibré. De plus j'ai réalisé que les informations sur Trump était plutôt négatives. On disait qu'il était raciste, que c'était un fou, un sexiste etc... Par contre Clinton était souvent présentée sous des cotés positifs. A force cela devenait de la propagande. Pourquoi les médias n'étaient pas neutres ? Ne devaient-ils pas nous informer en toute neutralité ?  Et puis ces élections ce n'étaient pas les nôtres.

Et pourquoi autant d'américains pourraient voter pour un fou comme cela. Est-ce que cet homme était vraiment celui qu'on nous présentait ?

Trump est un candidat qui n'est pas issu du système. Il veut protéger les américains de la mondialisation . C'est un protectionniste . Aujourd'hui le combat n'est plus droite contre gauche mais mondialiste contre localiste. Les mondialiste est une théorie libérale qui pense que la planète est un grand marché et que le marché résoudra tous les problèmes. Les localistes (c'est mois qui invente ce mot car il n'existe pas encore) sont plutôt protectionistes. Ils protègent les emplois et privilègient la production locale. Il y a un certain niveau d'ouverture des frontière mais pas à 100% selon les difficultés de certains secteurs. Cette idées est à contre courrant de la majorité des politiciens et journalistes. Mais en Europe ou aux USA la globalisation rends plus pauvres et permet à une minorité de s'enrichir.

La propagande médiatique avec un esprit réactionnaire et un candidat qui ose être protectioniste ont été les déclencheurs qui m'ont fait changer d'avis. 

Pourquoi la Russie fait la guerre à l'Ukraine.

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Pendant longtemps, la Russie et l'Ukraine ont été deux pays frères. La culture et la langues sont très proches et on a de la peine à comprendre la raison de l'acharnement de la Russie à mettre à genoux l'Ukraine depuis qu'elle a manifesté une volonté de vouloir être libre et donc d'être vraiment indépendante. L'indépendance de l'Ukraine de 1991 était en fait une indépendance théorique car la Russie maintenait de nombreux leviers dans ce pays.
Depuis la dernière révolution de 2013, la Russie a changé sa relation avec l'Ukraine. Pour elle cette volonté de liberté et de démocratie  et se libérer de dirigeants corrompus est un coup d'état mené par les américains.

Pour justifier sont intervention, la Russie fait fonctionner la machine à propagande à plein régime et plus c'est gros et invraisemblable mieux cela passe. Résultat aujourd'hui le nombre de russes qui pensent que les USA sont ennemis a décuplé. 81% se sentent en opposition avec les Etats Unis, 71% ont une trés mauvaise opinion de l'Union Européenne. 24% des russes pensent que la Russie et l'UE ont des relations hostiles.


On comprends alors mieux pourquoi ce pays met tant d'acharnement à nier tout implication dans ce conflit tant en diffusant des informations fausses ou exagérés à l'extrème comme montrant les ukrainiens comme des fascistes ou des Nazis. D'ailleurs la campagne électorale pour le ratachement de la Crimée à la Fédération de Russie était d'une simplicité enfantine.

On assiste à un regain de discours qui attisent les haines. L'incompréhension est total avec les sanctions qui loin d'amener la paix renforce le sentiment anti occidental renforçant ainsi la guerre en Ukraine. Les russes sont persuadés que les américains sont derrieres les forces ukrainiennes comme les ukrainiens pour les russes. Et pendant les négociations la guerre continue et la Russie continue d'avancer ses pions avec l'ouest et le nombre de victimes civiles augmentent chaque jour. Bien sûr chaque camp renvoi la responsabilité au camp adverse. 


Fil RSS des articles de ce mot clé