Découverte de la Croatie

Rédigé par chris - - 1 commentaire
Cette année la destination des vacances a été : la Croatie. J'avais lu et entendu des choses positives sur ce pays dans lequel je n'avais jamais été.

Départ dimanche par le col du Grand Saint Bernard. Il existe un tunnel entre la Suisse et l'Italie mais il est assez cher et comme le temps était trés beau, un passage par le col était assez logique.
Col du Grand Saint Bernard Suisse

Continuation jusqu'au lac de Garde. Nous prévoyons de passer la nuit dans un camping. La région du lac de Garde est une belle région trés touristique.

Le lendemain, on continue la route. Les autoroutes en Italie sont payantes et il faut de temps en temps payer environ 10 €. La traversé de l'Italie du nord doit couter environ 30 €.

Il n'y a pas de frontière entre l'Italie et la Slovénie, c'est comme entre l'Allemagne et la France. Cela donne une drôle d'impression d'entrer dans un ancien pays communiste sans présenter de carte d'identité car il n'y a aucun contrôle. Un simple panneaux indique le nouveau pays. Par contre il y a un contrôle entre la Croatie et la Slovénie. Le code internet de la Slovénie est .si. Ce code n'est pas trés connu.

Umag  est une petite ville moyennement belle. Il n'y a pas de plage mais des cotes rocheuses.
Umag slovénie

Il y a peu d'endroit pour se baigner, et il vaut mieux avoir des chaussure adapter pour marcher sur les rocher. Il y a cependant des jolies coins


Au début il y a un sentiment de perte de repère lié à la découverte d'un nouveau pays avec une nouvelle langue. Il semble que les panneaux sont écrits en deux langues. Peut être une langue slave et une langue qui ressemble à l'italien. Et comme j'ai la mauvais habitude de lire les manuels touristiques aprés avoir visité le pays, je reste avec cette incertitude. Le code internet de la Croatie est .hr, cela n'est pas vraiment mnémotechnique. La plupart des touristes viennent des pays venant du nord de la Croatie. (Slovénie, Tchéquie, Slovaquie, Allemagne, Hongrie, Autriche etc... ). Je ne suis pas encore trés doué pour identifier des véhicules venant de la Serbie et de la Bosnie.

Impression que l'argent est tellement important qu'il faut toujours acheter acheter, changer, retirer des billets à la machine. Un Kuna = 7.5€.  Je suis ici en vacances pour lacher prise et me reposer mais il faut toujours avoir de l'argent, calculer, payer pour tout. C'est le grand inconvénient de ne pas avoir pris une option all inclusive. J'avais lu que la Croatie n'était pas particulièrement bon marché et je constate que c'est vrai. La plupart des prix sont ceux des pays de l'ouest de l'Europe.

Mercredi Istralandia à Novigrad un joli parc aquatique pour vraiment s'amuser en groupe entre amis.


Excursion à l'ile de Cres. La Croatie c'est un pays avec des centaines d'iles. La plus grande c'est l'ile de Cres . En chemin on peut voir que le Sud de l'Istrie est assez sauvage. Il y a peu de village et pas d'agglomération, beaucoup d'oliviers et des vignes. Il y a de grandes étendues sauvages sans aucune habitation. L'est a plus de relief. Il y a comme des montagnes qui plongent dans la mer.

 On prend le ferry pour 12 kunas (entre 2 et 3€) par personne. Mais comme on a laissé la voiture, on ne continue pas sur l'Ile de Cres la plus grand ile Croate. Voici le tracé GPS pour ceux qui voudraient en connaitre la situation exacte. L'idée était de faire un tour de bateau bon marché tout en disant avoir été sur une ile en Croatie.

 
Retour Mardi avec une pause par Venise.

Trop de monde trop de stress. On se perd dans les ruelles. Cette ville est un vrai labyrinthe. Voici comment on a fait. Pause de la voiture à Mestre pour éviter d'avoir un parking trop cher prés de la gare. Il y a des train souvent. Le prix d'un billet de train est de 1.5€ par personne donc trés acceptable. On a marché jusqu'à la place Saint Marc puis pris le bateau bus (7.5€ par personne). Il est déconseillé de visiter Venise en pleine saison.

Aprés cette pause à Venise de quelques heures, on a continuer la route vers l'Ouest pour arriver en Suisse par le col du Simplon.

Suisse : débat sur une taxe sur la mobilité

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
En Suisse, le conseil fédéral propose une taxe sur la mobilité pour diminuer le trafic routier et l'engorgement des transports public. Bon je ne suis pas sûr que les partisants de la non surveillance soient d'accord car l'idée est de nous pister grâce à une puce ou simplement à son téléphone pour ensuite nous envoyer la facture.



A quand une vraie taxe sur les déplacements ... de marchandises ? Les biens produits localement ne seraient pas touchés mais les biens fabriqués loin payeraient plus. Cela contournerait les pressions antiprotectionistes et favoriserait la production locale.

idée à suivre ...

Lire plus dans le matin

Château Yverdon Suisse

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Ce château a été construit entre 1260 à 1270 pour protéger la ville. Il a d'abord été habité par les seigneurs savoyards. Puis vers 1500 ce sont les bernois qui en sont devenus propriétaires. En 1805 il devient propriété de la ville alors que la canton de Vaud est créé. Aujourd'hui il est utilisé pour héberger des expositions temporaires.

Combien coute un litre de white spirit en France ?

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Voila j'ai besoin d'avoir un peu de white spirit pour diluer de la peinture et nettoyer des peinceaux. J'imaginais un prix de 2 ou 3 Francs sans avoir aucune idée du prix. Je ressort de la boutique avec un prix de plus de 9,35 Fr ce qui équivaut à 9 € le litre. En fait le prix est de 6.80Fr et il y a une taxe de 2.53Fr. C'est une taxe CDU polution. Vu que j'en avais besoin je n'ai pas repousser cet achat mais je me dit en sortant que la prochaine fois j'irais m'en acheter en France, un seul voyage rentabiliserait un littre et je vais faire un petite provision pour les futures travaux.
Il me semblait qu'en France ce genre de produit coutait moins cher. Il est parfois intéressant de faire un comparatif des prix entre voisins.

Zinal Grimentz trop cher

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Zinal dans le val d'Annivier est une station de ski dont l'Altitude se situe entre 1600 m à 2900m. Elle se situe dans le Valais en Suisse . Un nouveau téléphérique relie Grimentz à Zinal depuis 2013.

Le problème de cette station est son prix et le non remboursement des forfaits. Une journée de ski à tarif normal coute 56 Fr soit 56€. Le tarif enfant est de  48 €. Vous pouvez calculez ainsi le prix d'une famille qui voudraient skier quelques jours.



J'ai compris pourquoi les pistes étaient désertes et qu'il n'y avait presque pas d'attente. Mais ce qui est plus discutable c'est que des photos sont prises à l'insus des clients pour les identifier afin que les forfaits ne soient pas transmisible. Ces photos sont prisent trés discrêtement ce n'est que quand j'ai voulu me faire rembourser un jour de ski que la caissière m'a dit que des photos ont étés prisent et donc que ces forfaits ne pouvaient pas être vendus ou prétés.

Bref super station si vous avez un bon budget pour vos vacances d'hivers.


Fil RSS des articles de ce mot clé