Harcèlement : Vacarme série d'émissions pour réfléchir

Aprés avoir lu Tiens Bon de Nick Vujicic que je vous recommande, le thème du harcèlement devient plus grand. C'est la rentrée et peut être certains enfants ou adolescents sont concernés. Parents, enseignants ou tout autres personnes accompagnant ces enfants peuvent aussi écouter cette série. Comment en sortir ? Comment les aider ?

Ecoutez ou réécouter cette série d'émission diffusé sur la radio suisse RTS. Le sujet du harcèlement y est traité avec beaucoup d'équilibre et de professionalisme.


Numéro 1 : "Sale gros", "thon", "gros porc". Ruben a listé des injures sur un cahier d’écolier. Celles qu’il reçoit quotidiennement dans son cycle d’orientation où se côtoient près de 700 élèves. A 14 ans, il pèse plus de cent kilos et les moqueries fusent. Pour se défendre il réplique et le harcèlement s’amplifie. Comment sortir de cette spirale? Loïc, lui, a 17 ans. La période de harcèlement qu’il a vécue est derrière lui. Mais quand il croise ses anciens bourreaux au hasard d’un trajet en bus, son cœur s’accélère et sa voix tremble. Mais quand finit vraiment un harcèlement?
 

Numéro 2 : Harcèlement: en finir avec la loi du préau (2/5) Appel à témoins A l’école primaire de Charrat (VS), une dizaine d’enfants de 8 à 12 ans ont été élus pour devenir "peacemakers", des faiseurs de paix. Formés à la médiation par NCBI Suisse, une association à but non lucratif qui lutte contre les exclusions, ils interviennent dans les conflits de la cour de récréation. En cas d’échec, ils préviennent les adultes

Numéro 3 : Marion Fraisse a un peu plus de 13 ans, quand le 13 février 2013, en début d’après-midi, elle met fin à ses jours en se pendant à un foulard dans sa chambre. Sa mère, "pour donner du sens à ce qui n’en a pas", a raconté dans un livre le calvaire de sa fille: les insultes répétées des camarades de classe, le harcèlement qui monte en puissance, les cyber-menaces, les réseaux sociaux qui s’emballent et le geste fatal. Aujourd’hui Nora Fraisse se bat pour aider les victimes de harcèlement scolaire. "Le risque pour un adolescent de faire une tentative de suicide est multiplié par quatre lorsqu’il y a harcèlement", précise Eric Debarbieux, professeur en sciences de l’éducation et spécialiste du harcèlement scolaire.



Numéro 4 : La dernière lettre de Marion
Marion Fraisse a un peu plus de 13 ans, quand le 13 février 2013, en début d’après-midi, elle met fin à ses jours en se pendant à un foulard dans sa chambre. Sa mère, "pour donner du sens à ce qui n’en a pas", a raconté dans un livre le calvaire de sa fille: les insultes répétées des camarades de classe, le harcèlement qui monte en puissance, les cyber-menaces, les réseaux sociaux qui s’emballent et le geste fatal. Aujourd’hui Nora Fraisse se bat pour aider les victimes de harcèlement scolaire. "Le risque pour un adolescent de faire une tentative de suicide est multiplié par quatre lorsqu’il y a harcèlement", précise Eric Debarbieux, professeur en sciences de l’éducation et spécialiste du harcèlement scolaire.