Persévérer ou lacher prise


Il y a deux philosophies ou façons de voir les choses qui semblent contradictoire.

Quand on est au fond du trou et qu'on arrive pas à remonter. Quand on se sent comme une petite paille emportée par une tempête. Quand on sent que les événements sont contre nous et qu'on ne peut pas changer les choses. Quand on crie 'Au secours' mais que personne entend ou réagit. Plus on essaye de faire changer les choses plus on s'emfonce dans le bourbier de découragement. Que faire ?

Persévérer : C'est plutôt la façon occidental de penser. Il faut persévérer. Si on traverse un échec, il faut recommencer. Il ne faut pas se décourager et continuer. C'est ainsi qu'on réussira. Nous avons tous des rêves que nous pouvons atteindre. On cite quelques fois l'exemple d'Edison qui a eu tellement d'échecs puis qui a réussi.

Lacher prise : La pensée orientale. : Cette notion est un peu moins facile à comprendre et surtout à vivre. Lacher prise c'est ... allez lisons un peu ce qu'on en dit. Lâcher prise, c’est accepter ses limites. Autrement dit on ne peut pas contrôler certaines choses et on aura ainsi plus de facilité ä les accepter.

Mais lacher prise et persévérer n'est ce pas contradictoire ? Lacher prise n'est ce pas un aveu d'échec ? On a pas réussit quelque chose alors on abandonne on ne perséver pas. On n'y arrive pas.

Alors maintenant quand on sent que tout le monde est contre nous, qu'on a pas d'ami mais que des ennemis, comment faire ? Plus on est positif plus on a des amis et l'invese est vrai. C'est le cercle vicieux. On ne réussi pas. Il y a plus d'échecs que de succes. L'échec engendre l'échec. On arrive à rien. Faut il lacher prise ou persévérer ?

Quand j'ai chercher la définition de lacher prise j'ai trouver : Il faut lâcher, même le lâcher-prise.