MOVIM

MOVIM (acronyme de My Open Virtual Identity Manager) est un projet de création d’un réseau social, sous forme de logiciel libre sous licence AGPL, et décentralisé. C’est-à-dire que l’utilisateur pourra soit rejoindre un site existant, soit télécharger le logiciel et installer sa propre instance de Movim.

Voila cela ressemble à jappix. Je vais dire que c’est un client web pour xmpp un semblant de réseau sociaux. Je ne sais pas si movim a de l’avenir. 

xmpp fonctionne parce que Google et Facebook l’utilise mais autrement ce protocole n’est pas encore bien connu ni utilisé.

Résultat comparatif réseaux sociaux fédérés

Voici une notation des outils de réseaux sociaux libres. Les critéres étant définis dans l'article précédent , voici les résultats


Gnusocial Diaspora friendica Hubzilla pumpio movim
critères note sur 10





Simplicité d'usage 7 7 3 4 6 2
fonctionalité 4 5 8 9 3 2
confidentialité 2 6 8 8 3 5
popularité 3 10 2 2 2 1
esthétisme 7 6 2 5 4 3
installation 7 2 8 8 1 2
interopérabilité 3 5 8 5 1 2
Dynamisme 3 7 6 7 2 5

36 48 45 48 22 22



Quelques remarques

Ce serait intéressant de faire cette notation à plusieurs.

Gnusocial baisse car il évolue peu tant dans son utilisation que dans ses fonctionalités

Diaspora arrive sans surprise en numéro un mais hubzilla arrive avec une trés bonne note étonnament.

La surprise arrive de Hubzilla.

Voici donc le classement :

Numéro 1 : Diaspora. C'est le réseau social le plus connu et le plus utilisé. Il est simple d'utilisation mais toujours difficile à installer.

Numéro 2 : Hubzilla. Le petit nouveau issu de redmatrix ne se classe pas dans la catégorie réseau social mais vise plus haut. Il a su donner une meilleur image tout en conservant les anciens points fort de redmatrix.
On n'aime pas sa complexité toujours trop grande et sa faible popularité. Mais on aime l'identité nomade, son ouverture avec diaspora et la fédération, le dynamisme de sa communauté, la facilité d'installation et sa vision.

Numéro 3 : Friendica qui est trés ancien et toujours dynamique. Son gros point faible est son thème de base qui est vraiment trés moche et qui rebutera plus d'un.

Numéro 4. Gnusocial : En baisse. Il est simple à installer et à utiliser en plus d'être joli grace au thème qvitter. Mais on a l'impression qu'il y a peu d'évolution. De nombreuses personnes s'y sont inscrites mais n'ont jamais utilisés cet outils. L'accueil des nouveaux reste un grand point faible. Un petit groupe d'utilisateur francophone reste entre geeks. On sera aussi déçu par l'interopérabilité car on attend toujours une communication avec diapora ou friendica. Cela devrait venir mais à force d'attendre on n'y croit plus.

Numéro 5 : Pumpio. On aurait pu être séduit pas sa simplicité et sa performance. Mais l'interface reste en anglais on ne voit pas venir de nouvelles fonctionnalités depuis que son concepteur l'a laissé tomber. On peut penser qu'il va suivre le chemin de gnusocial c'est à dire végéter gentillement.

Numéro 6 : Movim. Malgrés quelques améliorations, je n'ai toujours pas été séduit par ce réseau révolutionaire. Son ergnomie bizarre à du mal à passer et on ne comprends pas trop comment il fonctionne. Sa communauté est réduite trop réduite.