Réunion Bilan avec le SPJ harcèlement

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Tout est brouillé dans ma tête depuis que T a été prise par le SPJ. Pour protéger sa relation avec un adulte de 35 ans T jeune fille de 15 ans a eu l'idée de faire intervenir le SPJ. Elle avait signalé une violence en se faisant des marques sur ses bras. Evidement la SPJ la croit et elle est mis en foyer. C'était le premier choc. 
pression harcelement du SPJ
Placement en foyer d'urgence puis en foyer normal. Bien sûr contre notre volonté Tribunal Evidement le tribunal suit toujours les recommandations du SPJ.

Cet homme nous avait envoyé préalablement des messages de menaces.

Comme j'avais manqué la réunion d'admission la deuxième réunion s'appelle réunion Bilan. Comme bilan c'est un espèce de tribunal ou on fait des reproches tantôt assez proche de la vérité comme absence des réunions précédentes ou imaginaire.

La tension monte devant tant de jugement et de harcèlement. Tout se brouille dans ma tête. Mais il y a une impression d'être dans un rouleau compresseur qui avance inexorablement. Que faire comment réagir. Papier qui manque. Courriers non reçus. Contacts non pris. Beaucoup de choses s'entemèlent. Il faudra payer. C'est une escalade. Si les papiers n'arrive pas menace d'enquête de police. Bref impression d'être pris au piège.

Il n'y a aucun problème à ce qu'une homme de 35 ans ait une relation avec une fille de 15 ans . C'est une relation normale répond l'assistante sociale. C'est juste une relation Père fille. 

Le soir alors que le sommeil ne vient pas. Une pensée vient. Et si je virait cette assistante social. Depuis deux mois elle m'en veut à mort. Cela devient du harcèlement. Des pensées de scuicides viennent. Suicide pas physique mais de tout laisser tomber. Ne plus répondre et partir. Tout laisser tomber. Les factures ne seront plus payer. Les poursuites, les frais de relance et puis la rue. Etre clochard et ne plus rien avoir.  Cette personne a brisé notre famille. Elle brise maintenant ma vie. Il faut absolument stopper ce cercle vicieux. Arrêter avec elle. Je lui envoi un mail. 

Aprés on verra bien ce qu'il va se passer. Impression de ne pas rentrer dans les bonnes cases de ne pas faire comme il faut comme on attend de moi que je fasse. Bref il faut jouer un rôle que tout va bien et faire de son mieux. Comment lutter contre le SPJ. C'est David contre le géant.

Un petit lien qui prouve que je ne suis pas le seul à vivre cela sauf que ce cas n'a pas un conflit avec le SPJ et son assistante social. C'est déjà dure de vivre un trouble de l'attachement mais qu'il soit additionné donc non compris par des professionnels qui sont contre les parents au motifs qu'ils veulent aider l'enfant.


Michel Renevier est mort vendredi 6 janvier 2017

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Michel RenevierLe vendredi 6 janvier 2017, le pasteur Michel Renevier est décédésuite à une crise cardiaque. Il avait 78 ans. Il a été pasteur dans l'Eglises évangéliques apostoliques.

Michel Revenier était une personnalité dans le monde évangéliques 

Au service du Seigneur depuis 1959 et pasteur depuis 1966, Michel Renevier a exercé le ministère pastoral durant de nombreuses années avant de se consacrer à l'itinérance en Suisse, en France, en Italie, en Belgique et en Afrique.

Il a écrit le livre fournaise dans lequel il raconte son accident et son témoignage.  En 1975, à la suite d’une collision de sa voiture avec une moto, alors qu’il n’était pas fautif, il perd sa fille. Il survit à l’accident après deux mois d’hôpital et 38 opérations. Il conserve les traces d’un grand brûlé sur son visage.

Il a publié 5 autres livres aux éditions Foi et victoire : La prière efficace, Le pasteur, mystère ou ministère ?, Ta parole est la vérité…

Il découvre l’Evangile en lisant le Nouveau Testament


Elevé dans l’Eglise réformée, il baigne dans un « enseignement théologique libéral ». En 1956, il décide de lire le Nouveau Testament. Cette lecture lui apporte une révélation « totale » de Jésus-Christ. Il découvre la sainteté de Dieu en arrivant à la lecture de l’Apocalypse. Après trois années de lecture, il a soif et désire ardemment que Jésus soit son Sauveur. Il ne veut pas rester dans la froideur qu’il a vécue dans sa paroisse. « J’ai dit, Seigneur, raconte-t-il dans une prédication, convaincs-moi ! » Il connaît alors une visitation de l’Esprit Saint et est « appelé par le Seigneur au ministère ». A la suite de cette expérience, il suit une formation biblique au Danemark (Kolding).

Son ministère sur internet


Michel Renevier a été actif sur le web grâce à un site dédié (www.michel-renevier.ch )  à ses diverses activités. On peut y écouter plus d’une centaine de prédications qui concernent des thèmes aussi divers que : « Vivre la gloire de Dieu », « Construire sa vie » ou « Dieu guérit ».

Voici une de ses dernières prédications donné  à Yverdon en Suisse pendant le séminaire "Discerner" qui s'est tenu  du 16 au 18 septembre 2016.

Nuit mouvementée

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Il est une heure du matin brusquement Tina vient en pleurant. Bastian est mort, il est mort sanglote-t-elle. A moitié réveillé, j'ai l'impression d'être dans un film émotionnel. Est-ce un rêve ? Est-ce la réalité ? Je ne comprends rien. Tina explique que c'était son meilleur ami, son frère. Le someil revient quelques heures plus tard. Bizarre cette nuit. Esperons que Tina ne va pas se couper .

Le lendemain sur internet

Un dramatique accident est survenu ce lundi, à La Russille sur la commune des Clées (VD). Vers 16h10, un ouvrier âgé de 17 ans est tombé du haut d'un escalier qu'il fixait avec des collègues. Malgré l'intervention des secours, il est décédé sur place, informe la police cantonale.

Pourquoi être si souvent confronté à la mort
Classé dans : Non classé - Mots clés : mort,

LAO Dites moi

Rédigé par chris - - Aucun commentaire


L'Album "L'issue" du groupe LAO est un véritable voyage qui touche le coeur même de notre existence. Un message qui ne laisse pas indifférent, des textes forts, vrais et clairs. Un tableau du monde sans maquillage, ni paillettes, une description de la vie pas toujours facile à entendre et pourtant il y a toujours une issue et un espoir qui existe.

Cet album est un appel au retour à l'essentiel. Il pose les questions du sens de notre existence.

Confronté à la mort

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Ces derniers jours aux actualités on a souvent été confronté à la mort avec les attentats et certaines personnalités qui nous quittaient. Des sentiments divers peuvent nous venir. Tristesse, colère, incompréhension. Michel Delpech qui était un chanteur des années 70 partait à l'âge de 69 ans. Ian Murdock le créateur de la plus distribution linux Debian a quitté ce monde plus jeune à 42 ans pour une raison encore non connue et mystérieuse. D'autres personnalités plus ou moins connues ont fait parler d'elle.

Mais quand la disparition nous touche par une personne qu'on a connu réellement, avec qui on a vécu de nombreuses années, quelqu'un qui nous marque à vie par un lien unique, quelqu'un qui nous a donné la vie et éduqué, quelqu'un de notre famille , l'émotion monte d'un niveau. Perdre sa propre maman est un évenement unique dans une vie. On pense que cela va arriver dans longtemps, trés longtemps ou jamais. Mais les années passent et la chose n'arrive pas qu'aux autres. Notre corp faiblit c'est fini.

Ces temps ont pourtant une vertue. Cela nous fait réfléchir. Notre tour va venir. Sommes nous prêt ? La réflexion va au delà. C'est comme un bilan qui s'impose. Des souvenir de différents périodes viennent. Les dates sont liés à des lieux. Des souvenir positifs ou négatifs reviennent. Le temps a passé. Qu'est ce qu'on a fait de ces années. A-t-on fait ce qu'on avait voulu ? A-t-on réalisé nos rêves. Et une réflexion sur l'impact de notre volonté sur le cours des évènement avec deux extrèmes. Le fatalisme (on ne peut pas changer les choses) et le positivisme (notre volonté peut changer les choses). En fait la réalité se situe entre ces deux extrèmes. Mais ou est le curseur ? Vers quelle extrémité ? Oui on peut encore déplacer ce curseur vers le positivisme et l'action. Si certains rêves n'ont pas encore aboutis, on peut encore les réaliser ou faire tout pour les réaliser. Ainsi cet évenement peut devenir une raison de motivation. Ce genre d'électrochoc peut soit nous anéantir et nous faire déprimer soit nous pousser.

Il faut dire que connaitre Dieu réellement aide. C'est à ces moments là qu'on réalise le privilège de le connaitre. On ne se sent pas seul. Il est là. On sait que c'est lui qui nous donne la force d'avancer, de surmonter les obstacles et d'aller de l'avant. Paradoxalement parfois les épreuves nous rapprochent de Dieu. La qualité du temps passé avec nos proches et ceux que nous aimons est importante mais le temps passé avec Dieu l'est encore plus. Lire la Bible devient un moment privilègié dans lequel on fait des découvertes. Des choses inexplicables se produisent. Les mots ne suffisent plus pour décrire ce qu'il se passe même en les cherchant longtemps. De toute façon si on n'a pas vécu un petit peu de cela, on ne peut pas le comprendre. Ceux qui ont gouté à cela peuvent un peu le comprendre.
Fil RSS des articles de ce mot clé