Réflexion sur l'évolution des réseaux sociaux

Le monopole facebook.

En lisant l'article "Trois pistes pour sauver Twitter" http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/05/32001-20150805ARTFIG00185-comment-sauver-le-soldat-twitter.php,

Une réflexion vient. Va-t-on vers un monopole facebook ? On est aujourd'hui en situation d'oligople avec facebook, twitter, google+ . D'après l'article twitter peine à avoir de nouveaux utilisateurs et google+ et en refonte. Google+ n'est plus le produit phare que google veut imposer mais devient un service comme un autre.

Si twitter se fait racheter par google ou facebook ? Si google+ régresse et ne progresse plus ? Facebook restera seul.

Autre réflexion : A quoi sert les réseaux sociaux ? Communiquer avec sa famille et ses amis connus ? (facebook) passer du temps en s'amusant (facebook) faire de la promotion d'un produit ou service ou idée ? Communiquer avec des gens connus ou non ? Twitter est perçu d'inutile et touche surtout les ados et les médias (journalistes). Je trouve juste domage que google+ ne perse pas. Même si ces derniers temps le grand méchant devient google.

Mais qu'en est-il des réseaux décentralisés ?

Diaspora  est en tête. Il a une bonne image, il est utilisé et il progresse (un peu) il est simple à utiliser. Va-t-il passer un stade critique en nombre d'utilisateurs ? On ne sait pas. Sa base d'utilisateurs est cependant assez réduite aux libriste et geek.

Les autres réseaux peinent quoi qu'il y ait de bonnes idées.
Friendica  le vieux existe toujours et je le qualifierait de stable.
Pumpio existe mais on ne voit pas de nouvelles amélioration, il lui manque un dynamisme.
Gnusocial  : peine toujours à avoir des utilisateurs. Sur mon compte j'ai peut être 10 contacts actifs francophones.
Redmatrix/hubzilla est (trop?) en avance sur son époque avec des concepts comme identité nomade. Mais pour son concepteur ce n'est pas un réseau social. Donc je le considèrerait comme une invention superbe mais délaissée car trop compliquée.

Réflexion

A quoi sert un réseau social ? Un remplacement du mail pour communiquer avec un groupe limité ? Ou bien un remplacement d'un blog pour communiquer avec le monde et promouvoir une idée ou un produit. ? Peut être un peu des deux. Les réseaux fédérés vont-ils continuer à s'ouvrir dans le vrai sens du terme pour devenir accessible à un plus large public ? En tout cas il est bien que des alternatives crédibles émergent.