Asselineau en résumé

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Asselineau (UPR )  est un candidat qu'on découvre maintenant car les médias l'ignoraient volontairement ou non. C'est un candidat différent. Il n'utilise pas un langage creux et il ne pratique pas la langue de bois. C'est le candidat du frexit par l'article 50.

Quand il parle on comprend et cela fait une énorme différence. C'est une homme qui connait les traités et la constitution française. Son programme est simple : Appliquer la constitution. Le chef de l'état est le garant de l'indépendance de la nation. Selon lui la France a perdu sa souveraineté. On comprend mieux maintenant pourquoi les différents gouvernements ont fait la même politique. Un président de droite ou un président de gauche c'était pareil. En fait le principe de la politique était d'attendre que ça aille mieux.

Allez un petite vidéo pour montrer la différence entre Asselineau et les 11 autres candidats lors de l'unique débat avec tous les candidats.



Selon Asselineau si la France reste dans l'Union Européenne elle sera obligé de mettre en place les GOPE Grande Orientations de Politiques Economiques.

Lire plus sur les GOPE

Autres propositions
- Prise en compte du vote blanc lors d'élection. Si le vote blanc est majoritaire, on cherche de nouveaux candidats
- Référendums d'initiatives populaire (comme en Suisse)
- Favorable aux logiciels libres
- Contre la puce RFID
- Grand débat pour l'énergie (pour ou contre le nucléaire)
- Protection des services publics
- Protectioniste en relocalisant la production localement
- Ecologique : Produire local et consommer local

Lire le programme en détail

Une majorité de francais veulent un référendum sur le #frexit

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Selon un sondage 53% des français voudrait qu'un référendum sur la sortie de l'Union Européenne soit organisé.




La France pays fondateur de l'Europe avec 5 autres pays est maintenant le pays qui est le plus eurosceptique de l'union.

Il faut dire que la crise des réfugiés avec la crise économique ne donne pas une bonne image de l'Europe. On a l'impression que l'Europe est antidémocratique, qu'elle impose des directives que les gouvernement mettre en oeuvre.

La loi travail en France est l'exemple type. Des réformes que Bruxelle demande à la France afin de réformer ce pays. Ainsi les gouvernements de droite comme de gauche serait obligés de mettre en place ces réformes de grés ou de force. Ainsi l'alongement de l'âge du départ à la retraite, les diminutions de prestations sociales et autres acquis sociaux seraient des feuilles de routes que les gouvernements devraient mettre en place afain d'améliorer la compétitivités des entreprises.

Bref l'idée britanique de sortir de l'Europe commence à donner des idées à d'autres pays.

Certains partis politiques ont pour principal programme la sortie de l'Europe. C'est le cas de l'UPR . Selon lui l'Union ne peut pas changer et la seule issu est de reprendre la souveraineté en sortant de l'Europe et donc de l'EURO.

Il faut espérer que ce référendum ne suivra pas l'exemple du référendum de 2005.

Autres articles sur l'Europe
Fil RSS des articles de ce mot clé