Comment facebook gagne de l'argent


Ploum  a écrit un article trés compréhensible qui montre comment facebook gagne de l'argent. En deux mot, selon lui, chaque entreprise, artiste ou blog devrait avoir sa page parce que les pages sont publics et ne sont pas limités. Mais facebook n'affichent pas les contenus de ces pages à tous ceux qui aiment ces pages. Il y a un filtre. Pour avoir plus de visibilié, il faut payer. Mais je vous encourage à lire l'article complet qui est trés pédagogique et facile à lire.
https://ploum.net/comment-facebook-gagne-de-largent/

Le mieux est encore d'utiliser des alternatives à facebook comme Diaspora ou Hubzilla

Pour me suivre @chrisfr@gerzilla.de

Sommes-nous prisonniers des Gafam ?

GAFAM

De Google à Facebook, les géants du web semblent devenus inévitables. Comment limiter leur emprise sur nos vies privées ? Les Etats et les sociétés civiles doivent-ils s'inquiéter de leur puissance, peuvent-ils les réguler ?
Qui se souviendra de Google ou Facebook en 2037 ? Dans vingt ans, ces deux sociétés auront rejoint les archives d’internet, remplacées par d’autres réseaux sociaux, encore plus puissants, encore plus modernes. A moins qu’en 2037, Google ou Facebook aient donné leur nom à une nouvelle entité politique, transnationale, encore plus puissante et encore plus moderne que les Nations Unies. On aimerait pouvoir voyager dans le futur pour savoir ce que les Gafam nous réservent. Les Gafam, outre les deux sociétés déjà citées, c’est Apple, Amazon et Microsoft. A elles cinq, leur capitalisation boursière est supérieure à la richesse de la France. Leurs patrons sont reçus comme des chefs d’Etat : ils le deviendront peut-être. Les services qu’ils ont mis en place ont profondément changé notre vie quotidienne. Outils formidables, mais outils intrusifs, d’autant plus problématiques qu’ils opèrent aujourd’hui en position ultra-dominante.

Un risque pour nos libertés ? pour la démocratie ?

‘’Sommes-nous prisonniers des Gafam ?’’

Formation sur les réseaux sociaux



J'ai assisté à une formation sur les réseaux sociaux dans le cadre d'un séminaire professionnel. J'ai trouvé intéressant de voir comment parler d'une tel sujet. J'ai toujours la réflexe de faire une évaluation de la formation,

Cette formation était une sensibilisation. J'avais apris qu'il fallait au début de la formation bien poser l'objectif de la séance et de présenter le contenu. Il n'y a rien eu de cela. J'ai dû attendre la fin pour en comprendre l'objectif. Elle était orienté marketing et communication.

Aprés avoir dit que les réseaux sociaux c'était important, j'ai compris que la formation se limitait à facebook. La formatrice a rapidement passé en revu les quelques grands réseaux sociaux. Twitter : il y a peu de monde à part quelques journalistes et stars, Instagram c'est bien c'est pour les jeunes. Pas un mot de Google+ (cette ignorance prouve que ce réseau est vraiment mort selon elle). Pas un mot des réseaux sociaux fédérés non plus comme Diaspora, Mastodon etc...

Bref formation réseaux sociaux est un abus. Cela aurait dû être formation de page facebook car tout allait resté centrer la dessus. La formatrice a même oublié de dire que pour cibler un article à une population il fallait payer.

A part quelques banalités, j'en ai quand même noté quelques outils que je pourrait peut être utlisé. On a beaucoup insisté sur le fait qu'il faut écrire courtement et avec une image ou une vidéo. Un article avec une image a 10 fois plus de visites et un article avec une vidéo a 100 fois plus de visites.

Bref si j'ai peu appris de choses nouvelles, j'ai quand même noté que j'avais des progrés à faire dans le rédactionnel. J'ai tendance à écrire trop de choses non intéressantes. De plus au niveau graphique, j'ai beaucoup de progrés à faire pour savoir faire vite un visuel attractif. Ceci est vrai pour les réseaux sociaux mais pour un blog, cela pourrait aussi aider. Je remarque qu'il est difficile plus que par le passé d'avoir beaucoup de visites. Heureusement que je ne me concentre pas uniquement sur le nombre de visite pour ce blog sinon cela fait longtemps que j'aurais abandonné. Mais c'est un défi personnel.

Bref je ne vais pas analyser ici les raison de la faible fréquentation mais finir par mettre quelques mémo


La phrase doit être trés courte, simple pour être comprise rapidement.

Pour avoir un mémo, voici quatres outils pour aider à faire des visuels

Sur les écrans, je me respecte



Identité et réputation numérique, sphère privée et publique, droit à l'image, indélébilité d'Internet: comment maîtriser son image sur Internet? Que peut-on dire et montrer? Avec Stéphane Koch, journaliste spécialisé dans les questions digitales - expert en sécurité numérique et Grégoire Fatton, enseignant neuchâtelois animant un blog avec sa classe.