15 décembre jour de l'espéranto

Les Espérantistes sont disséminés sur la terre entière et ils célèbrent leur journée mondiale chaque 15 décembre. A cette occasion de nombreuses manifestations sont organisées et même Google leur rend hommage en modifiant sa page d'accueil.

La date du 15 décembre est celle du jour anniversaire de la naissance de Ludwik Zamenhof et aussi celle de l'anniversaire de la présentation de sa langue, en 1887.

Jen tiu dato nun aperas sur "Journée Mondiale" !

Voici une vidéo Parler espéranto à la maisonParler espéranto à la maison

Sites pour apprendre l'espéranto
lernu
ikurso.esperanto-jeunes.org

Voici un livre pour apprendre

L'espéranto n'est pas mort

Beaucoup ont entendu parlé de l'espéranto, certain pensent que cette langue est morte. Elle a été une belle idée qui n'a pas marché. Domage !!!

« Non, l’espéranto n’est pas mort. » Ce sont les mots de Xavier Dewidehem, Lillois et président du comité d’organisation, qui se dit « très fier » d’accueillir un tel événement dans sa région. « Le but, c’est de réunir, de promouvoir et de diffuser l’espéranto au plus grand nombre », affirme le passionné. Cette année Lille a été choisie pour le 100e congrès mondial d’espéranto du 26 au 1er aout 2015.


Le premier événement de ce genre s’était déroulé à Boulogne-sur-Mer il y a cent ans. Tout est fait pour convaincre les personnes qui ne parlent pas l’espéranto : cours express, spectacles musicaux, animations, ateliers de chant en espéranto, expositions… L’occasion de devenir un as et de faire partie des deux millions de personnes qui parlent cette langue dans le monde.



Qu'est ce que l'espéranto

L’espéranto est une langue construite conçue à la fin du XIXe siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes. Zamenhof publia son projet en 1887 sous le nom de Lingvo Internacia (Langue Internationale), sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (Docteur qui espère), d’où le nom sous lequel la langue s’est popularisée par la suite.


L’Espéranto a été proposé comme langue internationale neutre en 1887 par le docteur L.L. Zamenhof, un médecin qui vivait dans la partie occidentale de l’empire russe. Il voulait éprouver avec quelques collègues une langue facile à apprendre et régulière, qui pourrait ensuite évoluer et devenir une seconde langue internationale pour tous. Zamenhof considérait qu’une langue neutre, appartenant à tous les hommes, constituerait non seulement un apport pratique, mais contribuerait aussi à l’atténuation des conflits et à la promotion de la paix.


Ainsi l'espéranto est une langue international, simple, logique et facile à apprendre. Elle n'a pas pour but de remplacer les langues nationales mais de devenir une langue de communication pour locuteur de langues différentes. Par exemple un français rencontre un chinois au lieu de parler soit chinois soit francais l'espéranto va être utilisé. Ainsi les efforts d'apprentissage seront répartis équitablement, chacun aura un effort mesuré à faire. C'est pour cela qu'on peut dire que l'espéranto est une langue équitable.


Avantages

L'espéranto est une langue facile à apprendre car elle est trés logique. Une fois mémorisé les quelques rêgles et les racines, on peut facilement trouver les mots et donc communiquer.


Pour un francophone, l'espéranto est facile car plus de 60% des racines de mots viennent du latin. Ainsi la plupart des mots ressemble au français. En fait cette langure ressemble aussi beaucoup à l'espagnol.


L'espéranto n'est pas seulement utile pour comprendre et parler en espéranto mais elle facilite l'apprentissage d'une autre langue. Autrefois on apprenais le latin ou le grec en disant que cela facilitera l'apprentissage d'autres langue. Le latin est une langue morte alors que l'espéranto est une langue vivante.



Inconvénients et critiques

Ceux qui critiquent cette langue disent qu'elle n'est pas utile car trop peu utilisé. En effet l'anglais est utilisé de fait comme langue internationale. Il est vrai qu'apprendre une langue qui n'est pas utilisé n'est pas motivant.


D'autres critiques viennent du fait de sa régularité, on dit donc que c'est une langue artificielle.


Une critique toute personnelle est le fait que l'espéranto est plus qu'une langue c'est devenue une philosophie, une sorte de doctrine et de religion. L'apprentissage de l'espéranto va avec l'affiliation à une organisation espérantiste. C'est un peu comme quand on se converti on se joint à une église.


Le plus gros point négatif est le fait que l'espéranto ne s'apprend pas à l'école. Il faut l'apprendre soit même. Cela freine consiérablement sa propagation et explique le faible nombre de locuteur. Pour l'instant les administrations n'ont pas jugé assez important l'apprentissage de cette langue pour l'ajouter dans les programmes scolaires.


Sa facilité est toute relative.


Que faire ?

L'apprentissage de l'espéranto doit être motivé par la curiosité et le jeu. En effet apprendre l'espéranto est vraiment amusant et motivant car on peut parler trés vite. Même si les chances de rencontrer par hazard une personne qui ne parle pas le français mais l'espéranto est trés rare cela vaut quand même le coup de l'apprendre et de l'utiliser. Utiliser l'espéranto est un acte de résistance à un rouleau compresseur culturel qui uniformise toute la planête. Plus l'espéranto est utilisé plus cela motive son apprentissage. Il manque encore un effet de masse à son appropriation par un grand nombre. L'espéranto est encore une utopie qui nous fait rêver. Nous avons besoin d'utopies qui peuvent se réaliser dans un monde globalisé.


Et pour finir

Voici un petit film en espéranto sur les couleur. Je suis sûr que vous comprendrez.