Fausses pistes - carte au trésor (2/8)

Article précédent : l'enjeu

Vérités et mensonges

Avez-vous déjà remarqué combien chacun défend ses convictions avec vigueur ? Et pourtant, comment se forgent bien souvent nos convictions ? Beaucoup de pistes de pensée s’offrent à nous de façon anodine tout au long de notre existence, et on est bien obligé de construire sa vie sur quelque chose. Malheureusement on ne se rend souvent compte de ses erreurs que tardivement, voire uniquement quand il est trop tard pour pouvoir rectifier. Et les conséquences peuvent en être douloureuses.

« Nous sommes tous comme des impurs, et toute notre justice est comme un vêtement souillé; nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent. »

(la Bible, livre du prophète Esaïe ch. 64, v. 6)

Dans ce monde on trouve de tout et son contraire. Il est pourtant souvent évident que les idées opposées sont contradictoires et en fait s’excluent même mutuellement. Que ce soit en politique, en religion, en science ou en philosophie, les uns et les autres ne peuvent en aucun cas avoir raison simultanément, et pourtant tous défendent leurs convictions avec beaucoup d’acharnement.

« Dans les derniers jours, surgiront des temps difficiles.

Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges,

insensibles, implacables, calomniateurs, sans frein, cruels, ennemis des gens de bien,

traîtres, impulsifs, enflés d’orgueil, aimant leur plaisir plus que Dieu;

ils garderont la forme extérieure de la piété, mais ils en renieront la puissance. Éloigne-toi de ces hommes-là. »

(2e lettre de Paul à Timothée ch. 3, v. 1-5)

Nous trouvons plusieurs avertissement dans la Bible. Et même parmi ceux qui se réclament de celle-ci, combien essayent de détourner les choses à leur profit ? Il faut toujours avoir la sagesse de vérifier toute affirmation par soi-même, avec néanmoins beaucoup d’humilité. Car Dieu résiste aux orgueilleux (ceux qui se sentent capables de juger de tout par leurs propres capacités humaines) mais il se révèle aux humbles. Pour revenir à Dieu, il ne suffit pas de le vouloir, et de faire des choses bonnes : il n’y a qu’un seul chemin qui est donné à tous, encore faut-il accepter d’y reconnaître la voix de la vérité.

« Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.

Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes,

justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;

et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,

de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi. »

(lettre de Paul aux Romains 3, 20-27)

« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »

(lettre de Paul aux Colossiens 2, 8)

_____________

_____________

L’Apparence - Paroles et musique : Pierre Lachat (album D’un autre terroir 1992)

Refrain :

L’habit ne fait pas le moine,
L’air ne fait pas la chanson,
Une hirondelle ne fait pas le printemps
Et l’apparence nous trompe souvent

Sur le marché tout un chacun
Proclame sa propre valeur
Mais pour trouver quelqu’un de “bien”,
Il faut se lever de bonne heure
“Mauvais, mauvais”, dit l’acheteur,
Puis en partant il se frotte les mains
Quand on s’intéresse à ce qui frappe les yeux
On risque d’oublier que très souvent :

L’habit ne fait pas le moine…

Ainsi fera le riche,
Il ne lui restera rien
Ainsi fera le pauvre
Et il aura de grands biens
Même au milieu du rire
Le coeur peut souffrir
Et à la fin la joie
Peut devenir chagrin

L’habit ne fait pas le moine…

Pas plus que la neige en été
Ou que la pluie pendant la moisson
La gloire ne sied à l’insensé,
L’honneur à l’homme sans raison
Même le fou quand il se tait
Peut passer pour un sage
Et celui qui ferme ses lèvres
Est un homme intelligent

L’habit ne fait pas le moine…

Et pourtant on ne cueille pas des figues sur des épines
Et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces
Mais l’homme bon tire le bien du bon trésor de son coeur
Et le mauvais tire le mal de son mauvais trésor
Car c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle
Oui, c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle

L’habit ne fait pas le moine…

_____________

Plutôt que d’explorer toutes sortes de fausses pistes, attachons-nous à poser un bilan correct de la situation en allant à la case départ, pour pouvoir nous engager ensuite sur la bonne piste.

Lisez la Bible, la Parole de Dieu, votre avenir en dépend !


Article suivant : Case départ

L’enjeu – Fausses pistes - Case départLa bonne pisteLa clé – Garder le capEcueils – Terre en vue

L'enjeu - carte au trésor (1/8)

Quel futur pour la terre ?

Quel futur pour l’humanité ?

Allons au-delà :   . . .   quel futur pour TOI ?

Personnellement ? Ici-bas et au-delà ? …

Où passeras-tu l’éternité ?

Sais-tu en quoi elle consiste ?

La Bible aux paroles éternelles nous questionne :

« Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? »

(Jésus, dans l’Evangile selon Marc, chapitre 8 verset 36)

Au-delà des plaisanteries et des réponses faciles, au-delà des religions et autres philosophies… Au-delà de notre orgueil d’être humain qui sait tout alors qu’il ne sait rien… Ce site peut donner des réponses solides à ceux qui ont soif de vérité.

« Dieu fixe de nouveau un jour en disant … :

Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs. »

(la Bible, lettre aux Hébreux ch. 4, v. 7)

Alors aujourd’hui, si tu entends sa voix (son appel), n’endurcis pas ton coeur !

L’enjeu de toute cette vie, c’est quoi ?

C’est que nous ne la perdions pas !

Parce que nous n’en avons qu’une, et que nous n’aurons aucune autre occasion d’en recevoir une seconde. Si donc nous ne nous intéressons pas suffisamment à celle-ci, nous la perdrons.

C’est une ignorance terrible qui nous aveugle, que nous ne réalisions pas mieux, dès l’enfance ou l’adolescence,

1 – que nous sommes mortels – c’est-à-dire QU’ON VA MOURIR !

2 – mais cependant que nous pouvons ACCEDER PAR CHOIX A RE-DEVENIR ETERNEL* !.

L’ENJEU n’est-il pas de TAILLE !?

Ne vaut-il pas la peine d’être abordé, pour que si peu s’y intéresse !?

Si nous réalisions mieux la différence qu’il y a entre

- EXISTER quelques décennies ici-bas puis entrer dans une éternité inconnue sur laquelle pourtant on peut avoir des informations nombreuses et précises,

et, pendant cette existence, saisir l’opportunité de TRANSFORMER notre lot temporaire en UNE VIE ETERNELLE aux capacités immenses et aux développements infinis,

ne tenterions-nous pas l’aventure de SAVOIR, de CHERCHER, de QUESTIONNER, afin de comprendre ce qu’il en retourne de POUR/QUOI ON EST LA ?ta vie a-t-elle un but ?

Faut-il que notre condition basique soit bien abîmée (du même mot qu’abîme), que nous ne nous soucions pas plus DU PLUS GRAND DE NOS TRESORS DISPONIBLES : CETTE VIE… à partir de laquelle rejoindre LA VIE** !???

Mais si vous êtes là, Gloire à Dieu ! car vous avez la possibilité de chercher ici et de trouver le bout du fil de la pelote de votre existence, qui permet de la désembrouiller partout où c’est nécessaire, d’en faire le point de départ d’une éternité bienheureuse, dont dès ici-bas celui d’une compréhension nouvelle, élargie, enthousiasmante…

Trop beau pour être vrai !?

Au vu du train chaotique, souffreteux, morose – malgré ses feux d’artifices circonstanciels – dans lequel les hommes s’entraînent mutuellement, on peut douter que le trop beau puisse être vrai.

Cependant

1- des miracles se font toujours, et quand on comprend que nous sommes ici globalement dans une condition de chute de conscience et de capacités, de défaite larvée, de captivité décorée, d’accident de parcours… on peut encore croire que la remise sur rail pour une reprise du voyage éternel initialement prévu, ne pourra ouvrir que sur des horizons et splendeurs qui dépassent toute logique et imagination…

2- Merveilleux ne signifie pas forcément facile ! Jésus a ainsi dit à ceux qui ont décidé de le suivre pour entrer dans son Projet éternel et Alliance de réunion des hommes à son Père, la parole suivante :

« Vous aurez des tribulations dans le monde;
mais prenez courage, moi, j’ai vaincu le monde. »
(évangile selon Jean chap. 16, v. 33)

_____________
* On peut parler d’une ETERNISATION de ce que nous sommes en tant qu’entité particulière, qu’âme individualisée formée au fil des ans et par laquelle on peut dire : Je ou Moi !… En fait il s’agit de « retrouver » la vie comme le Créateur l’avait prévue au commencement, avant que « l’accident adamique » ne vienne réduire l’homme aux difficultés que nous connaissons…

** La vie qui ne finit jamais, comme Dieu est La vie.

_____________

soyons honnêtes

_____________

HasarD - Paroles et musique : Pierre Lachat (album Apologie 1990)

Mon père a rencontré ma mère par hasard
Ils sont passés devant le maire sans histoire
Un soir je suis venu au monde par hasard
Je dois ma chevelure blonde au hasard
Et quand je me vois dans la glace
Et quand je vous regarde en face
En moi la réflexion s’impose :
Que le hasard fait bien les choses !

J’n’étais pas brillant à l’école, comme par hasard
Quand j’ai attrapé la rougeole c’était par hasard
À quinze ans j’ai perdu mon père : cruel hasard
J’ai senti s’arrêter la terre sans y croire
C’est un concours de circonstances
Qui nous conduit depuis l’enfance
Puis dans la terre nous dépose
C’est le hasard qui fait ces choses

On joue avec lui
On se sert de lui
On s’appuie sur lui
Quand on en a envie
On le prend à partie
On se méfie de lui
Quand le succès nous fuit
Et qu’on se sent trahi

Mais si c’est vraiment lui qui règne
Je crois bien qu’il vaudrait la peine
De s’intéresser à sa gnose
Si c’est sur lui que tout repose
J’ai donc appris à le connaître
Et il est devenu mon maître
Moi je travaille pour sa cause
Et je sais qu’il fait bien les choses

C’est pour cela que sur le papier
J’écris hasard avec un grand D…

_____________

question existentielle

_____________

Sérieusement – Paroles et musique : Pierre Lachat (album Apologie 1990)

Monsieur le Président de la République,
Vous les ministres et vous les députés,
Petits et grands, ensemble pauvres et riches
Et tous les habitants du monde entier

Prêtez l’oreille, écoutez mes paroles
Je veux que vous sachiez pourquoi je crois,
Je sais qu’on n’en parle pas à l’école
Mais ne dites pas qu’vous croyez pas en Dieu
Si vous voulez qu’on vous prenne au sérieux !

Vous gens de lettres et vous hommes de science,
Ignorez-vous que la crainte de Dieu
Se trouve là où la sagesse commence ?
C’est le chemin qui rend les gens heureux

Ici on nous apprend à calculer,
A lire, à écrire et à raisonner
Puis on nous fait croire qu’on est arrivé
Mais on a complètement oublié
Que sans Dieu on n’est pas plus avancé !

S’il y avait juste un tout p’tit peu moins d’air
Si le soleil était un peu plus près
Ou s’il manquait un rien d’eau sur la terre
On ne serait pas là pour en parler
Mais tout est là pour qu’on puisse exister !

Et grâce aujourd’hui aux progrès technologiques
On peut tout faire, on peut tout espérer,
Tout inventer ça devient presque magique :
Des voitures qui parlent et même des bébés…

Il va bien nous arriver des bricoles
À regarder les apprentis sorciers
Réaliser leurs idées les plus folles ;
Vous aimez tant jouer avec le feu
Et vous voulez qu’on vous prenne au sérieux !

_____________

Lisez la Bible, la Parole de Dieu, votre avenir en dépend !

Articles suivant : Fausses pistes

L’enjeu - Fausses pistes  Case départ La bonne piste - La clé - Garder le cap - Ecueils - Terre en vue