Troubles de l'attachement

Les troubles de l'attachement désigne les désordres émotionnels, comportementaux et d'interaction sociale dus à un échec de l'attachement relatif aux besoins primaires lors de la petite enfance. Lorsqu' un jeune enfant (0 à 2 ans) n'est pas en réel relation avec un adulte significatif qui comble ses besoins primaires, l'enfant à de fortes chances de développer un trouble de l'attachement qui teinteront son comportement tout au long de sa vie. Ces troubles peuvent venir chez les enfants adoptés ayant été en orphelinat dans les premières années de la vie.

Voici des signes qui peuvent montrer un trouble de l'attachement chez l'enfant
Histoire de ruptures ou de négligence sévère
- déplacements multiples
- négligence ou abus sévères à long terme

Refus de dépendre de l’adulte
- centration sur son propre plaisir
- ne compte que sur lui-même
- ne recherche pas le réconfort lorsqu’anxieux

Absence de réactions manifestes à la séparation
- ne réagit plus aux changements de milieux de vie: pas de réaction apparente

Sociabilité sans discernement
- trop familier avec les étrangers
- aucun adulte ne semble plus significatif qu’un autre
- recherche excessive d’attention
- incapable de changer de comportement pour protéger la relation à l’adulte

Relation superficielle à l’autre
- sourire artificiel et absence d’émotions véritables
- se relie de façon mécanique
- fait et dit ce que les autres attendent de lui
- manipulateur et centré sur ses intérêts

Incapacité de conserver les bons moments sans les détruire par la suite
- réagit mal aux compliments, aux récompenses
- détruit activement le lien avec l’adulte après un bon moment passé avec lui
- intolérant à toute attente de l’adulte à son égard

Réaction à toute limite ou exigence comme à une attaque ou à une critique
- difficulté à admettre ses torts même pris sur le fait
- se montre inatteignable même lorsque puni

Apprentissages difficiles
- besoin de la proximité de l’adulte pour fonctionner

Relations conflictuelles avec les pairs

- contrôle excessif
- manque d’empathie et de chaleur
- manipulation et hostilité lorsqu’il n’a pas ce qu’il veut
- partage difficilement l’attention de l’adulte