Avis Hôtel Checkin Pineda : à éviter

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Hôtel cher pour une prestation moyenne. Mal isolé phoniquement. Bruit - stress - pas de wifi - cher !

Voici un avis d'un hôtel . Cela peut aider certains qui hésite à faire une réservation. En effet les commentaires des grands sites sont parfois orientés trop positivement ou trop négativement.

Hôtel Checkin Pineda de mar Espagne Costa Brava



Nous avons passé une semaine dans cet hôtel début août. Il se trouve à Pineda de Mar en Espagne à environ une heure de la frontière française. Le mer se trouve à 10 mn à pied. Je m'attendais à un personnel stressé et à trouver beaucoup de monde. La propreté et la qualité générale était moyenne.

Bruit : C'est le principal point noirt. On entend les bruits de la piscine même fenêtre fermée. La porte fenêtre donnant sur le minuscule balcon a un joint de la vitre qui doit être refait. La vitre vibre au son de la musique. En plus c'est du simple vitrage. Entendre des cris d'enfants jouer dans la piscine n'est pas trop désagréable la musique le soir est une autre histoire 45 ou 50 db (J'ai téléchargé une application sonomètre pour cela) presque tous les soirs jusqu'à minuit est très très désagréable. Mais le problème d'isolation phonique ne concerne pas seulement l'extérieur avec le coté piscine, les bruits divers semblent amplifiés comme dans un film. Les valises à roulettes dans le couloir, les portes qui s'ouvrent, l'eau qui coule dans les chambres voisines d'à coté ou du dessus, les douches se font entendre très facilement.

La nourriture : moyenne. Comme il y a un certain choix, on peut arriver à sélectionner ce qui convient. J'ai beaucoup aimer les crudités fraiches mais beaucoup moins les plats plus industriels. Attention le choix est tout relatif car il ne varie pas.

Pas de wifi : Oubliez ! Le wifi gratuit de l'hôtel ne fonctionne pas dans la chambre mais est accessible uniquement à l'accueil. Il fonctionne de temps en temps et lentement. Aussi si vous avez vraiment besoin d'internet cela peut aider sinon oubliez le car il y a trop de personne qui l'utilisent. Cela ne conviendra pas pour se faire un skype par exemple. Un petit truc à savoir. Sur la place de village il y a un wifi gratuit publique plus rapide.

Accueil de groupes. il y avait des groupes parfois peu discret. Au début un camp d'adolescents français. Imaginez les rires d'ado de 15 ans et les instructions de monos. Il y avait un autre d'une trentaines de personnes défavorisés ou d'handicapés français plus ou moins discrets. Mais vers la fin du séjour un troisième groupe d'handicapés espagnols plus nombreux (50 à 60) avec des handicaps parfois assez lourds physique comme morale. Les encadrants espagnols parlaient (criaient) très très fort. Cela donnait plus l'impression d'être dans un hôpital psychiatrique que dans un hôtel touristique. Quand ce groupe occupaient la salle à manger, le seul envie était de quitter la salle.

Si on cherche sur internet, les choix sont forcément orientés. Il y a de grande chance que cet article ne sera pas trouvable. Il sera écrasé par toutes les publicités payants et sites de réservations.

Conclusion : Si vous avez le choix les chances de trouvez un meilleur hôtel sont très élevé. Heureusement que l'endroit est fabuleux et nous fait oublier ces désagréments. Mais on en parlera dans un autre article.

read the comment in english

Diaspora : L'important c'est de commenter

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Voici un article paru sur Diaspora . Je vous invite ä lire l'article original en lien en fin de ce résumé. Ce serait intéressant de savoir ce que vous en pensez et de commenter.

D’abord traduit de l’espagnol à l’anglais par Cristóbal Gallardo Lüttecke . Merci à Diego* (diaspora-fr.org) pour le post original. ​Un immense merci à nadloriot@framasphere.org pour la traduction en français.

" Si tu as une pomme et que j’ai une pomme, et que nous échangeons ces pommes, alors toi et moi, nous aurons toujours chacun une pomme. Mais, si tu as une idée et que j’ai une idée, et que nous échangeons ces idées, alors chacun de nous aura deux idées." George Bernard Shaw

Il y a plusieurs différences entre Diaspora et les autres réseauxsociaux. Mais évidemment il y en a une que tout le monde peut voir au premier coup d’oeil : c’est la qualité des messages postés par la communauté des utilisateurs de #Diaspora.

Constamment, nous pouvons voir/lire d’excellents posts (messages) sur de nombreux sujets : #art, #voyage, #gnulinux, #logicielslibres, #sécurité, #vieprivée, etc. La liste s’allonge sans cesse. Pourtant, les posts ne se génèrent pas tout seuls : nous avons cette richesse grâce à l’effort de la communauté des #Diasporiens. Ceux-ci prennent sur leur temps personnel, ou sur leur temps de travail (par exemple pour adapter le texte au format #markdown) pour publier sur des sujets qu’ils aiment, qu’ils adorent ou qui les intéressent.

#partager

#interaction

Les raisons pour lesquelles nous ne commentons pas

Pourquoi commenter est important

Commenter est une chose importante, parce que :

  • Cela crée une relation mutuelle, dans plusieurs sens
  • Partager ses vues avec d’autres est un bon moyen de se faire de nouvelles relations
  • Vous pouvez rencontrer des gens extraordinaires
  • Vous pouvez trouver de l’aide :
  • C’est un moyen de remercier l’auteur du post pour le travail qu’il a fourni
Lire plus
Fil RSS des articles de ce mot clé