Le jour ou j'ai changé mon avis sur Trump

C'était deux jours avant les élections. Je pensais que des deux candidats américains Clinton était la moins pire. Que beaucoup de gens allaient voter pour elle car Trump était un peu trop provocateur.

Ce jour la j'ai regardé les infos sur une télé française qui parlait des élections américaines. C'était TF1 je crois. J'ai simplement observé le temps consacré à ce sujet et la durée pour Clinton et pour Trump ainsi que si c'était un point positif ou négatif. Pour une durée total d'environ 5 mn, 4:45 était consacré à la campagne de Clinton et 15 secondes pour Trump. 

Ce jour la j'ai réalisé que le traitement de l'information n'était pas équilibré. De plus j'ai réalisé que les informations sur Trump était plutôt négatives. On disait qu'il était raciste, que c'était un fou, un sexiste etc... Par contre Clinton était souvent présentée sous des cotés positifs. A force cela devenait de la propagande. Pourquoi les médias n'étaient pas neutres ? Ne devaient-ils pas nous informer en toute neutralité ?  Et puis ces élections ce n'étaient pas les nôtres.

Et pourquoi autant d'américains pourraient voter pour un fou comme cela. Est-ce que cet homme était vraiment celui qu'on nous présentait ?

Trump est un candidat qui n'est pas issu du système. Il veut protéger les américains de la mondialisation . C'est un protectionniste . Aujourd'hui le combat n'est plus droite contre gauche mais mondialiste contre localiste. Les mondialiste est une théorie libérale qui pense que la planète est un grand marché et que le marché résoudra tous les problèmes. Les localistes (c'est mois qui invente ce mot car il n'existe pas encore) sont plutôt protectionistes. Ils protègent les emplois et privilègient la production locale. Il y a un certain niveau d'ouverture des frontière mais pas à 100% selon les difficultés de certains secteurs. Cette idées est à contre courrant de la majorité des politiciens et journalistes. Mais en Europe ou aux USA la globalisation rends plus pauvres et permet à une minorité de s'enrichir.

La propagande médiatique avec un esprit réactionnaire et un candidat qui ose être protectioniste ont été les déclencheurs qui m'ont fait changer d'avis.