Nicolas Sarkozy travaille pour le lobby du tabac.

Le président du Parti Les Républicains Sarkozy s'est prononcé contre le paquet de cigarettes neutre. "Si vous acceptez le paquet neutre, vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre" dit-il.Et Nicolas Sarkozy de poursuivre : "Si vous acceptez le paquet neutre, vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre puis on aura aussi le fromage neutre." Cette bataille, explique-t-il, "c'est la bataille de nos appellations, c'est la bataille de notre savoir-faire, c'est la bataille de notre identité, c'est la bataille de notre histoire, c'est la bataille de nos terroirs. Et si nous cédons là, nous cèderons sur tout".

Bertrand Dautzenberg président de l'Office français de lutte anti-tabac, a estimé que les propos de Nicolas Sarkozy étaient "inappropriés et inacceptables", et il accuse l'ancien chef de l'Etat d'être un "super lobbyiste du tabac"



Pour le pneumologue Bertrand Dautzenberg, "le débat est totalement à côté de la plaque. Le tabac tue. Les autres produits qu'il cite ne tuent pas comme le tabac tue". "Il n'y a pas de territoires du tabac en France, explique-t-il. Le tabac français est fabriqué massivement en Pologne pour gagner plus d'argent. C'est irresponsable."

Bertrand Dautzenberg défend ainsi le paquet neutre qui permet de diminuer, selon lui, "le taux de jeunes qui commencent avec le tabac".

Lien vers la page de l'émission de France Info