Quand l'adoption est plus difficile que prévue

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
automutilation, adoption
Quand on parle adoption, on imagine souvent le pauvre enfant qui trouve une famille aimante. L'enfant est heureux de trouver une famille et la famille heureux de trouver un enfant. Tout le monde est heureux. On serait au pays des bizounous

L'article Adoption pas au pays des Bisounours nous décrit quelques cas ou l'adoption ne se passe pas bien.

Peut-on renvoyer un enfant adopté comme un produit défectueux ? En tout cas, on le fait. Beaucoup plus qu'on ne le croit et qu'on ne le dit. " C'est un sujet tabou, accuse le pédopsychiatre Pierre Lévy-Soussan,?

J'ai compris que les gens étaient plus honteux et malheureux d'avoir des enfants difficiles quand ils les avaient adoptés que lorsqu'ils leur avaient donné naissance écrit adoptive, Evelyne Pisier une mère adoptive. Dans la vraie vie,  30 % des familles adoptives connaissent de graves difficultés contre 15% pour les autres. Des adolescents peuvent demander à quitter leurs parents, qu'ils perçoivent comme persécuteurs.

Certains adolescents se lancent dans des conduites " apocalyptiques ", constate le Dr Pommereau. Fugues, drogue, vols... ". Au départ, avant l'adoption, tous sont persuadés que l'amour suffira.

Les enfants adoptés présentent par définition des troubles de l'attachement puisqu'ils ont vécu un arrachement majeur en étant abandonnés par leur mère biologique. Mais Pierre Lévy-Soussan affirme que cette explication ne suffit pas. Et que s'en contenter expose à dégager les parents de leurs responsabilités. C'est l'enfant qui a des problèmes, pas nous, ont-ils tendance à prétendre. " L'adoption est une relation, une interaction, souligne le pédopsychiatre. Tous les enfants ne sont pas adoptables. Tous les parents ne sont pas aptes à adopter.



PDR Parti De Rien

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Ce matin, 30 avril 2017 c'est jour de vote dans le canton de Vaud en Suisse.  Hier j'ai entendu qu'on parlait de rendre le vote obligatoire et de recevoir une amende si on ne vote pas.


Voter est un droit mais c'est aussi un devoir. Ce n'est cependant pas une obligation. 


Tout d'abord, je ne trouve plus le matériel de vote. Je procède par élimination puis tombe sur la dernière fiche : Guillaume Maurand PD. Mais au fait c'est quoi ce parti. Ce qui m'a attiré c'est que l'affiche était différente. Au début je pensais que c'était l'affiche d'un spectacle. Puis j'ai compris qu'il s'agissait d'un parti politique. Alors je me suis dit pourquoi pas. 


Je me présente pour offrir aux Vaudois une alternative aux partis traditionnels et remettre les préoccupations de la classe moyenne au centre du débat. Le gouvernement actuel s’est peu à peu enfermé dans sa tour d’ivoire et ne perçoit pas les inquiétudes des plus faibles, ces familles qui n’arrivent plus à tourner, ces jeunes qui peinent à entrer sur le marché du travail, ces couples confrontés à des infrastructures saturées. Cette population paupérisée risque alors de se tourner vers l’extrême droite.


EL MATADOR "PARTI DE RIEN"

Emmanuel Todd aprés 1er tour des élections présidentielle 2017 en France

Rédigé par chris - - Aucun commentaire


Qu'est qui s'est passé dimanche dernier et que devons nous faire dimanche prochain.

Emmanuel Todd géographe et Olivier Tonneau Enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge.

D'aprés Emmanuel Todd on assiste à une course des jeunes qui veulent changer les choses et faire la révolution et les vieux qui sont conservateurs. L'âge moyen des électeurs augmentent. Ils ont peur de la sorti de l'euro car on leur dit qu'ils vont perdre et leurs pensions vont baisser. Mais le Brexit a été voté par des personnes agées. Si vous voter pas bien vous aller être ruiné.

Dans tous les pays les vieux gagnent plus que les jeunes et sont plus riches sauf en Australie.

Fillon : ce sont les vieux qui votent pour lui
Macron : c'est assez divers
Mélanchon et Le Pen a un électorat jeune

Si il n'y a plus droite et gauche en politique il y a par contre haut et bas. Macron est du haut et Mélanchon et Marine est du bas.

40% des assistants sociaux du SPJ ne suivraient pas la méthode prescrite pour le placement

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
SPJ Suisse Abus dans les placements
6500
C’est le nombre d’enfants suivis chaque année par le Service de protection de la jeunesse (SPJ) de l’Etat de Vaud. Ils représentent4,5% des mineurs du canton. 10% C’est la proportion d’enfants suivis que la justice place dans une famille d’accueil ou en institution.
100 millions C’est le coût, en francs, des interventions du SPJ auprès des familles qu’il suit. 95 C’est le nombre d’assistants sociaux du SPJ, selon le rapport de la Cour des comptes, soit 78 équivalents temps plein (ETP). 4 C’est le nombre d’offices régionaux de protection des mineurs (ORPM) du canton.

Selon le rapport, certains assistants sociaux se prononceraient plutôt au feeling, sur la base de leur expérience. Difficile, dans ces cas-là, d’expliquer a posteriori à des parents les raisons exactes d’un placement ou de la moindre décision qui concerne leur enfant.

Pourquoi Asselineau a eu seulement 1% aux élections présidentielles 2017

Rédigé par chris - - 2 commentaires
Les derniers résultats aux élections présidentielles ont été catastrophique pour Asselineau. Il a obtenu 1%. Les sondages avaient raison. Il avait prédit une surprise en se basant sur son succes sur internet mais les vrais résultats ont été différents. On est en droit de se poser des question et chercher quelques explications.
  • Asselineau est ignoré des médias. Asselineau est un inconnu. Même les journalistes ne le connaissaient pas. Mais le pire c'est l'ignorance. Son nom n'avait pas été cité, il avait été systématiquement oublié. Seul deux semaines avant l'élection on a pu l'entrendre dans les médias grâce à l'égalité des temps de paroles. Les français ne votent pas pour un inconnu. On a pu constaté qu'une fois l'élection terminé son nom est redevenu introuvable.
  • Tricherie : On a raportté que des bulletins de votes légèrement déchirés avaient été distribués. Si un bulletin de vote est déchiré il ne compte pas. Cependant la triche a été marginal. Elle n'explique pas l'échec.
  • Asselineau parle trop. C'est bien de longue conférence de 3 ou 4 heures pour quelques passionnés mais pour s'adresser à tout le monde il faut être beaucoup plus court et plus simple. On peut citer un article d'un traité une fois mais seulement si c'est nécessaire. 
  • Asselineau a toujours raison.  C'est bien d'avoir de l'assurance mais à toujours dire Encore une fois les faits me donnent raison de manière répété donne un parfum de gourou. On aime l'homme car il est accessible mais il faudrait qu'il travaille un peu une certaine retenu. Il avait prédit une surprise sur ce coup il a eu tort. Espérons qu'il sache en tirer quelque chose.
  • Asselineau est complotiste. Même si il donne de vrais arguments publié dans la presse, le fait de publier certaines informations n'apportait rien mais faisait peur. Dire que Monet étaient des agents américains n'a pas aidé à sa campagne. C'est de l'histoire. Ce qui nous intéresse c'est aujourd'hui. Le coté conspirationiste devrait être moins mis en avant.
  • Asselineau semble seul. C'est peut être le point qui semble le plus important. En politique il faut des ralliements des alliances. Macron est l'exemple même. Il a su distiller jour aprés jour les ralliements de tel ou tel homme politiques. Il faudrait d'autres personnes influentes. 
  • Asselineau n'a pas réussi à faire parler de lui. Etre invité dans les médias est une chose mais faire parler est encore mieux. Plus on parlera d'une idée ou d'un homme plus ce sera facile. 

Voila c'était quelques idées. Ce ne sont pas les seules, il y en a peut être d'autres. J'ai trouvé qu'avec le temps il s'améliorait, ses dernières interventions étaient vraiment trés bonnes mais il faut du temps pour recevoir une confiance et changer les mentalités. 

Fil RSS des articles