Avis Hôtel Checkin Pineda : à éviter

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Hôtel cher pour une prestation moyenne. Mal isolé phoniquement. Bruit - stress - pas de wifi - cher !

Voici un avis d'un hôtel . Cela peut aider certains qui hésite à faire une réservation. En effet les commentaires des grands sites sont parfois orientés trop positivement ou trop négativement.

Hôtel Checkin Pineda de mar Espagne Costa Brava



Nous avons passé une semaine dans cet hôtel début août. Il se trouve à Pineda de Mar en Espagne à environ une heure de la frontière française. Le mer se trouve à 10 mn à pied. Je m'attendais à un personnel stressé et à trouver beaucoup de monde. La propreté et la qualité générale était moyenne.

Bruit : C'est le principal point noirt. On entend les bruits de la piscine même fenêtre fermée. La porte fenêtre donnant sur le minuscule balcon a un joint de la vitre qui doit être refait. La vitre vibre au son de la musique. En plus c'est du simple vitrage. Entendre des cris d'enfants jouer dans la piscine n'est pas trop désagréable la musique le soir est une autre histoire 45 ou 50 db (J'ai téléchargé une application sonomètre pour cela) presque tous les soirs jusqu'à minuit est très très désagréable. Mais le problème d'isolation phonique ne concerne pas seulement l'extérieur avec le coté piscine, les bruits divers semblent amplifiés comme dans un film. Les valises à roulettes dans le couloir, les portes qui s'ouvrent, l'eau qui coule dans les chambres voisines d'à coté ou du dessus, les douches se font entendre très facilement.

La nourriture : moyenne. Comme il y a un certain choix, on peut arriver à sélectionner ce qui convient. J'ai beaucoup aimer les crudités fraiches mais beaucoup moins les plats plus industriels. Attention le choix est tout relatif car il ne varie pas.

Pas de wifi : Oubliez ! Le wifi gratuit de l'hôtel ne fonctionne pas dans la chambre mais est accessible uniquement à l'accueil. Il fonctionne de temps en temps et lentement. Aussi si vous avez vraiment besoin d'internet cela peut aider sinon oubliez le car il y a trop de personne qui l'utilisent. Cela ne conviendra pas pour se faire un skype par exemple. Un petit truc à savoir. Sur la place de village il y a un wifi gratuit publique plus rapide.

Accueil de groupes. il y avait des groupes parfois peu discret. Au début un camp d'adolescents français. Imaginez les rires d'ado de 15 ans et les instructions de monos. Il y avait un autre d'une trentaines de personnes défavorisés ou d'handicapés français plus ou moins discrets. Mais vers la fin du séjour un troisième groupe d'handicapés espagnols plus nombreux (50 à 60) avec des handicaps parfois assez lourds physique comme morale. Les encadrants espagnols parlaient (criaient) très très fort. Cela donnait plus l'impression d'être dans un hôpital psychiatrique que dans un hôtel touristique. Quand ce groupe occupaient la salle à manger, le seul envie était de quitter la salle.

Si on cherche sur internet, les choix sont forcément orientés. Il y a de grande chance que cet article ne sera pas trouvable. Il sera écrasé par toutes les publicités payants et sites de réservations.

Conclusion : Si vous avez le choix les chances de trouvez un meilleur hôtel sont très élevé. Heureusement que l'endroit est fabuleux et nous fait oublier ces désagréments. Mais on en parlera dans un autre article.

read the comment in english

Balade dans le coin de Mollendruz

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Le col du Mollendruz est un col de montagne routier culminant à 1184 mètres d'altitude dans le massif du Jura. Il est situé dans le canton de Vaud en Suisse. Il est la principale liaison entre la Vallée de Joux et le plateau vaudois. Ce jour la, la visibilité n'était pas optimal est la vue sur les Alpes et lacs pas vraiment super. Cette balade  facile d'un peu plus de 2 heures a été totalement improvisée. La destination : Châtel à 1432 m est dégagée. Ce parcours est vraiment facile.

L'espéranto n'est pas mort

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Beaucoup ont entendu parlé de l'espéranto, certain pensent que cette langue est morte. Elle a été une belle idée qui n'a pas marché. Domage !!!

« Non, l’espéranto n’est pas mort. » Ce sont les mots de Xavier Dewidehem, Lillois et président du comité d’organisation, qui se dit « très fier » d’accueillir un tel événement dans sa région. « Le but, c’est de réunir, de promouvoir et de diffuser l’espéranto au plus grand nombre », affirme le passionné. Cette année Lille a été choisie pour le 100e congrès mondial d’espéranto du 26 au 1er aout 2015.


Le premier événement de ce genre s’était déroulé à Boulogne-sur-Mer il y a cent ans. Tout est fait pour convaincre les personnes qui ne parlent pas l’espéranto : cours express, spectacles musicaux, animations, ateliers de chant en espéranto, expositions… L’occasion de devenir un as et de faire partie des deux millions de personnes qui parlent cette langue dans le monde.



Qu'est ce que l'espéranto

L’espéranto est une langue construite conçue à la fin du XIXe siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes. Zamenhof publia son projet en 1887 sous le nom de Lingvo Internacia (Langue Internationale), sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (Docteur qui espère), d’où le nom sous lequel la langue s’est popularisée par la suite.


L’Espéranto a été proposé comme langue internationale neutre en 1887 par le docteur L.L. Zamenhof, un médecin qui vivait dans la partie occidentale de l’empire russe. Il voulait éprouver avec quelques collègues une langue facile à apprendre et régulière, qui pourrait ensuite évoluer et devenir une seconde langue internationale pour tous. Zamenhof considérait qu’une langue neutre, appartenant à tous les hommes, constituerait non seulement un apport pratique, mais contribuerait aussi à l’atténuation des conflits et à la promotion de la paix.


Ainsi l'espéranto est une langue international, simple, logique et facile à apprendre. Elle n'a pas pour but de remplacer les langues nationales mais de devenir une langue de communication pour locuteur de langues différentes. Par exemple un français rencontre un chinois au lieu de parler soit chinois soit francais l'espéranto va être utilisé. Ainsi les efforts d'apprentissage seront répartis équitablement, chacun aura un effort mesuré à faire. C'est pour cela qu'on peut dire que l'espéranto est une langue équitable.


Avantages

L'espéranto est une langue facile à apprendre car elle est trés logique. Une fois mémorisé les quelques rêgles et les racines, on peut facilement trouver les mots et donc communiquer.


Pour un francophone, l'espéranto est facile car plus de 60% des racines de mots viennent du latin. Ainsi la plupart des mots ressemble au français. En fait cette langure ressemble aussi beaucoup à l'espagnol.


L'espéranto n'est pas seulement utile pour comprendre et parler en espéranto mais elle facilite l'apprentissage d'une autre langue. Autrefois on apprenais le latin ou le grec en disant que cela facilitera l'apprentissage d'autres langue. Le latin est une langue morte alors que l'espéranto est une langue vivante.



Inconvénients et critiques

Ceux qui critiquent cette langue disent qu'elle n'est pas utile car trop peu utilisé. En effet l'anglais est utilisé de fait comme langue internationale. Il est vrai qu'apprendre une langue qui n'est pas utilisé n'est pas motivant.


D'autres critiques viennent du fait de sa régularité, on dit donc que c'est une langue artificielle.


Une critique toute personnelle est le fait que l'espéranto est plus qu'une langue c'est devenue une philosophie, une sorte de doctrine et de religion. L'apprentissage de l'espéranto va avec l'affiliation à une organisation espérantiste. C'est un peu comme quand on se converti on se joint à une église.


Le plus gros point négatif est le fait que l'espéranto ne s'apprend pas à l'école. Il faut l'apprendre soit même. Cela freine consiérablement sa propagation et explique le faible nombre de locuteur. Pour l'instant les administrations n'ont pas jugé assez important l'apprentissage de cette langue pour l'ajouter dans les programmes scolaires.


Sa facilité est toute relative.


Que faire ?

L'apprentissage de l'espéranto doit être motivé par la curiosité et le jeu. En effet apprendre l'espéranto est vraiment amusant et motivant car on peut parler trés vite. Même si les chances de rencontrer par hazard une personne qui ne parle pas le français mais l'espéranto est trés rare cela vaut quand même le coup de l'apprendre et de l'utiliser. Utiliser l'espéranto est un acte de résistance à un rouleau compresseur culturel qui uniformise toute la planête. Plus l'espéranto est utilisé plus cela motive son apprentissage. Il manque encore un effet de masse à son appropriation par un grand nombre. L'espéranto est encore une utopie qui nous fait rêver. Nous avons besoin d'utopies qui peuvent se réaliser dans un monde globalisé.


Et pour finir

Voici un petit film en espéranto sur les couleur. Je suis sûr que vous comprendrez.






Fil RSS des articles de cette catégorie