Comparaison des réseaux sociaux fédérés

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
En cette fin 2015, on peut faire le point sur les différents réseaux sociaux fédérés.  Une analyse objective peut être faite en fonction de critères précis. Il sagira de mettre une note de 0 à 10 sur chacun de ces critéres et ensuite de faire le total. A noter que Hubzilla ne se défini pas comme un réseau social mais comme un outil de publication. On va considérer dans cette étude la partie social de cette application. On peut remplir ces critères seuls ou à plusieurs et faire une moyenne. Ce qui serait intéressant c'est de refaire la même étude dans le futur pour voir l'évolution.

Voici la liste des logiciels qui vont être analysés. Gnusocial, Diaspora, Friendica, Hubzilla, pumpio et on pourrait ajouter movim.

Critères

  1. Simplicité d'usage Plus un logiciel est simple, plus il sera ergonomique et moins on aura besoin de poser des questions et de lire de la documentation.

  2. Fonctionnalité Plus un logiciel aura de fonctionnalités, plus il sera complexe. (l'idéal est d'avoir un logiciel simple et trés fonctionnel

  3. Confidentialité Est on vraiment à l'abri des regards indiscret

  4. Popularité. Un réseau social sera attractif quand il sera populaire. La difficulté est de passer un cap d'utilisateur.

  5. Esthétisme. Le premier coup d'oeuil donne un sentiment pour longtemps. Un site doit être agréable à regarder. Ces points sont souvent négligés pour les projets libres.

  6. Facilité d'installation

  7. Interopérabilité Est ce que cet outil permet de communiquer avec la fédération. Plus la note sera haute plus la communication avec les autres réseaux sera élevé.

  8. Dynamisme de son développement Comment est la communauté ? Le développement est il rapide ou lent?


Aprés avoir défini les résultats voici les notes

Je viens de tester hubzilla

Rédigé par chris - - 1 commentaire
C'est le nouveau truc du moment sur les réseaux sociaux libres et fédérés. Hubzilla .
Contexte
hubzillaUne petite explication pour ceux qui ne connaissent pas et je pense qu'ils sont nombreux car Hubzilla n'est pas encore connu. On ne trouve aucun site de présentation, seul les pages d'aides des sites hubzilla explique en anglais ce que c'est.

Mike Macgirvin  ancien développeur chez AOL principal contributeur de Redmatrix a estimé que le but du projet n'avait pas été atteint. Une confusion existait. Nombreux sont ceux qui ont pensé que Redmatrix était le remplacement de Friendica. Friendica était un réseau social libre et fédéré. Mais d'aprés son concepteur Redmatrix n'était pas (seulement) un réseau social. Si on lit la page de description en anglais, c'est une plateforme décentralisée de communication et de publication qui permet de garder le controle de vos besoins. Bref cette définition était un peu général et pompeuse pour être bien comprise par tout le monde.

Il a donc été décidé de changer le nom du projet tout en gardant le même objectif. Un effort de communication a aussi été décidé pour faire connaitre le projet et le produit afin d'aider à son adoption.

Pour faire simple Friendica est un réseau social et certain disent que c'est même un métaréseau social car il permet d'ouvrir des communications avec d'autres réseau. Ce projet continue de vivre à son rythme. Redmatrix va être remplacé par Hubzilla.

Test de hubzilla
Alors devant la confusion rien de tel qu'un test pour voir ce qu'est réellement le produit et avoir un avis .  J'avais installé redmatrix et décidé de l'abandonné car il me semblait que c'était un peu lent et compliqué. J'ai sauvegardé mon compte. Et j'ai réouvert un compte hubzilla sur un serveur de test . A ce jour la version 1 de hubzilla n'est pas encore sortie. A l'inscription du compte j'ai pu importer mon ancien compte de façon trés simple. Ce compte (canal) m'a garder tous mes contacts. Je n'ai pas dû les enregistrer à nouveau. La grande force de redmatrix était l'identité nomade. Effectivement je n'ai pas dû demander à chacun de mes contact de m'accepter à nouveau. Aprés quelques tatonnement je me suis trés vite senti bien.

Impressions et retours
La première impression que j'ai eu c'est que comme redmatrix et même friendica, c'est un sentiment de complexité. Les paramètres sont nombreux et pas toujours simple à comprendre. Cette complexité pourrait rebuter plus d'un. Pourtant un effort avait été fait pour simplifier et ordonner tous ces paramètres. Mais trés vite j'ai réalisé que pour vraiment utiliser cet outil il fallait activer des options. La plupart des options sont désactivés par défaut.

Création d'un canal
Comme ce canal était anglophone car il était destiné à suivre l'évolution du projet, j'ai décidé de créer un canal francophone. En effet un compte peut comporter plusieurs canaux. Contrairement aux réseaux sociaux centralisés sur des personnes, hubzilla est ouvert à tout type de communication. Un canal peut être un blog, un forum, ou un fil de discussion type facebook ou twitter. Donc j'ai joué l'utilisateur de base qui ouvre un canal. Et j'ai voulu voir si on pouvait par exemple remplacer diaspora ou friendica.

Aprés quelques jours, j'ai vu qu'on pouvait ajouter des contacts diaspora mais que je ne pouvait pas commenter leurs posts. Par contre eux pouvaient commenter les miens. Je pensais au début à un problème de réglage mais je n'ai pas trouvé. C'est peut être un bug car la version utilisé est une béta.  Une personne a ouvert un compte et j'ai pu échanger avec elle.

Alors c'est quoi hubzilla. En ouvrant l'aide en anglais on y lit la même chose que ce qu'on voyait sur redmatrix. Bref c'est un outil de communication pour une communauté. On peut donc utiliser hubzilla pour faire un blog, un forum, partager ses photos ou ses fichiers. C'est un peu dropbox, facebook, et wordpress ensemble qui est ouvert et communique. On peut donner des permissions à des groupes par exemple notre famille, les membres de notre associations, nos potes etc...

L'identité nomade c'est le fait que si vous déménagez vous n'avez pas besoin de refaire tout votre réseau comme c'est le cas sur gnusocial. Diaspora a un outil d'import et d'export qui facilite ce genre de chose.

J'ai testé la fonctionnalité blog, c'est trop simple ou trop brut. Il n'y a pas d'outil de mise en page. C'est comme si on vous disait qu'un éditeur de texte et un outil pour faire un blog.

Conclusion
Hubzilla est un beau projet avec un grande vision. Ce n'est que le début. Pour l'instant il est plutôt destiné aux développeurs qu'à tous le monde. C'est un peu un framework sur lequel on peut batir de nouvelles choses. Sa complexité s'explique par le grand nombre de fonctionalités car on peut faire énormément de choses. On verra à l'avenir si d'autres projets vont se baser dessus pour faire quelque chose de simple pour le grand public.

Pour ceux qui veulent tester avec moi voici comment s'inscrire
Liste des serveurs (hub)
Page d'inscription sur le serveur ou je suis
Page du canal francophone
Enfin mon identifiant pour m'ajouter depuis d'autres réseaux : chrisfr@lastauth.com

PS hubzilla est encore en phase beta à ce jour (10 octobre 2015)

Achat appareil photo Nikon D5300

Rédigé par chris - - 1 commentaire
Cela fait déjà longtemps que j'avais comme objectif d'acheter un vrai appareil photo . Jusqu'à ce jour c'était mon ordiphone qui était utilisé pour cela. Le but est d'avoir un appareil avec un bon objectif et une bonne sensibilité. L'ergonomie et la facilité d'usage étaient aussi des critères à prendre en compte.

Voici un avis à chaud juste aprés l'achat


Mon problème est que je fais souvent les choses dans le mauvais sens. Je me renseigne sur l'appareil aprés l'avoir acheté. C'est comme pour les vacances, j'achète le guide aprés avoir été dans le pays.

Donc le choix a été sur le Nikon D5300

Les avis faites par des 'spécialistes' semblent être trés positifs, trop positifs. Quand on sait que les blogueurs ne sont plus financer par de la publicités directes mais par des articles, cela relativise beaucoup la valeur de ces avis. En effet ces sites spécialisés qui testent des appareils ne sont pas trés crédibles si ils sont payés pour écrire un article.

Alors voila quelques pensées :
- La prise en main est assez aisée.
- La batterie se recharge avec un chargeur dédié. Cela signifie qu'il faut ce chargeur en plus en voyage. On ne peut pas le charger comme un téléphone avec un cable usb par exemple. C'est un mauvais point.
- Le format vidéo est mov. C'est un format exotique propriétaire. Cela signifie qu'il faut une éditeur et un convertisseur. Si j'avais cette information avant l'achat, j'aurais opté pour un autre appareil mais cette information n'est pas mis en avant. Je regrète donc le premier jour cet achat. Bon je me dit que c'est pour la photo et non pour la vidéo. Mais je comptais aussi faire des vidéo pour remplacer un vieux caméscope.
- La taille des photos est une qualité mais aussi un défaut. En effet chaque photo devient monstrueuse avec par exemple 6Mega. Ce qui oblige à réduire la taille pour la télécharger sur internet.
- Il y a un écran qu'on peut tourner pour faire des selfies
- il y a le wifi et le gps mais est ce vraiment utile sachant que pour transférer les photos sur ordi il faut un cable usb (non standard). Il existe tellement de sortes de cables usb.
- Il faut utiliser cet appareil vraiment pour faire un avis réel. D'ici un mois un autre avis sera écrit.

Voila donc je me vois déjà dans quelques années avoir cet appareil comme une charge. On a trop d'appareil qui deviennent tellement vite obsoletes et on doit les mettre à la décheteries ou bien ils nous encombres. On gardent tous ces appareils sans vraiment les utiliser.

A suivre ...

pluxml premier bilan

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Voila le compteur est passé au dessus de 1000 après presque 6 mois d'utilisation, l'heure est venu de faire un premier bilan concernant pluxml . Bon aprés 6 mois le nombre de visites est trés trés modeste. Je considère que moins de 10 visites par jours est un nombre non comptable. C'est pour un site en lancement. Cela me rappelle les scores du temps préhistorique du web des années 90. Quand trés peu de monde étaient présent c'était normal mais aujourd'hui tout le monde est sur internet. Donc le score du nombre de visites es quasiment nul. Ce blog est encore loin d'être un influenceur. On ne va pas chercher la raison, cela pourrait être l'objet d'un autre article, on va s'arréter à donner un avis sur pluxml

Les points positifs : Ce qui me plait c'est la légereté et la simplicité du cms. Le site s'affiche bien rapidement. Par rapport à wordpress c'est un vrai gain. L'administration de wordpress était nettement plus lourde. Un autre bon point est son adaptabilité. Sans rien faire pluxml est responsive est peut se lire sur un ordiphone.

Par contre il y a quelques points négatifs. Pour modifier l'aspect graphique on est obligé de mettre les mains dans le code. Il n'y a pas d'outil d'aide pour ajouter une bannière, changer la couleur de fond par exemple. De même les plugins sont assez galères. Pour ajouter une liste de lien, il faut encore modifier le code. L'éditeur fait moins que le minimum. Par exemple l'ajout d'un image qu'on ne télécharge pas doit se faire en modifiant l'éditeur mode code source car il n'y a pas d'autres possibilité. Les mots clés ont l'air d'être bloqués sur les premiers articles. Je ne retrouve pas de mots clés ajoutés sur les derniers articles. Exemple le mot avis est présent sur deux articles ne se trouve pas encore dans le nuage de mots clés alors que le mot voeux s'y trouve pour un seul article. Et la grande faiblesse est le menu qui ne permet que de faire un menu de page statique. Impossible de mettre autre chose comme par exemple de mettre directement des catégories. Pour remédier à ces petits désagréments il faut aller sur le forum, lire la documentation et installer des plugins. Le passage obligé est encore la lecture et la comprehension du code source.

Ma conclusion : Pluxml est un super moteur de blog léger, rapide et simple. Son inconvénient est qu'il faut connaitre la programmation si on veut l'améliorer. Si vous n'avez pas le temps de chercher à modifier du code php, vous devez rester sur les fonctionnalités de base.

Espérons que les concepteurs ajoutent des amélioration pour les non programeurs afin que ceux.ci puissent améliorer un peu l'ordinaire sans passer des heures à apprendre la programmation.

Sony Cyber-shot DSC-WX80 photos flous

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Depuis environ 2 ou 3 ans, j'avais un appareil photo Sony Cyber-shot DSC-WX80. J'en étais assez satisfait. Le seul reproche que je pouvais lui faire c'est sa taille. On ne le prenais pas bien en main. Si on faisait des vidéos, on bougeait beaucoup. Autrement question photo, c'est correct.
Depuis quelques temps, j'ai eu un problème avec. Il fait des photos flous. Le flous devient moins important en zoomant. J'ai cherché les paramètres et j'ai rien trouvé. C'est peut être physique, un décalage dans l'objectif et il n'y a plus une bonne netteté.

En conclusion, je déconseille cet appareil. Trop petit pour une bonne prise en main, objectif fragile et maintenant je dois le jeter. Un simple téléphone fait de plus belles photos.

En cherchant sur internet, je me suis rendu compte que Sony a des problèmes de flou. C'est vraiment une marque à éviter pour l'image. Par contre pour le son, j'ai plutôt de bons présentiment. Suis-je le seul à avoir ce problème ? Y a t il une solution ?

Voici un exemple de photo avec cet appareil

Fil RSS des articles de cette catégorie