Election présidentielle

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
On nous disait que les français ne voulaient plus de Hollande le président mal aimé au plus bas dans les sondages. On nous disait que les français ne faisait plus confiance dans les politiciens surtout les mêmes qui font carrière.

 Mais que voit-on ? Les mêmes personnes toujours en train de dire les mêmes choses. On a l'impression d'entendre Sarkozy en campagne ou les promesses de Hollande. Au fait vous y croyez vous ?

Alors on se dit que les sondages sont complétement bidon. Quand on voit que Macron qui est plus ou moins la suite de Hollande arrive très haut dans les sondages, on se dit ... Soit que c'est faux ou bien que les médias arrivent très bien à manipuler l'opinion. Peut être il y a les deux.

Macron fait de la politique comme on dirige une entreprise à coup de marketing. Tout est faux et c'est impossible qu'un grand nombre de personnes arrivent le croire et lui faire confiance.

lire l'article de d'Eléonore de Vulpillières Campagne d'Emmanuel Macron : la fabrique du faux

Et quand on suit Asselineau qui monte monte monte sur internet et partout sauf dans les sondages ou il reste à 1%. On se dit que nos médias sont vraiment manipulateur. Ce n'est plus de l'information c'est de la propagande. Avez vous compté le nombre d'heures à parler de Macron dans à la radio ou télévision ? Avez vous compté le nombre de une avec sa photo ?

Allez !! pour finir voici un politicien que j'aime bien tout simplement car il parle un langage de vérité et que je comprends. Il est d'une logique implacable. Il parle avec sagesse. Cette vidéo est courte, normalement cet homme a tendance à parler longtemps.



Voir d'autres vidéos sur Asselineau UPR (Union Populaire Républicaine )

Archiver une page web avec archive.is

Rédigé par chris - - Aucun commentaire


Le web s'inquiéte de la tournure de la campagne électorale française concernant François Asselineau répondant ä l'accusation de complotiste. Celui-ci se défend en montrant que ses dires sont basés sur des preuves. Il montre alors le journal Historia. Ce document se trouvait sur le site de historia sur la page http://www.historia.fr/parution/mensuel-675  mais a été soudainement caché suite au passage sur TF1 de François Asselineau

Réponse du magasine Historia :

Par une mise en demeure du 17 mars 2017, l’avocat de Sophia Publications, la société éditrice du magazine Historia, a exigé que l'URP retire du site Internet de l’UPR la reproduction de l’article « Quand la CIA finançait la construction européenne » de Rémi Kauffer, figurant dans le numéro 675 (mars 2003), que François Asselineau a montré en direct dans le journal de 20h de TF1 du 13 mars.

Le propriétaire de la société Sophia Publications (et donc d’Historia) est, depuis juin 2016, l’industriel et homme de presse Claude Perdriel, soutien officiel de la candidature d’Emmanuel Macron.

L'histoire veut être cachée. Il se peut que certaines page d'internet disparaissent. Bonne nouvelle, vous pouvez les archiver grâce à archive.is

Voici donc le texte en question que Historia veut nous cacher. Il se trouve sur http://lucien-pons.over-blog.com/2016/09/une-remarquable-enquete-du-magazine-historia-quand-la-cia-financait-la-construction-europeenne.html

Si jamais ce blog reçoit des pressions pour effacer cette page, je j'ai archiver sur ce lien


http://archive.is/Czdgf

Autres liens 

Pourquoi les sondages ne sont pas neutres

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Les sondages se sont trompés pour le Brexit et pour l'élection américaine. En fait un institut de sondage est en fait un institut de marketing. Ils font tout pour que leurs clients soient content donc on leur présentent des résultats allant dans leurs souhaits.  

N'avez vous pas trouvé bizarre de ne pas voir tous les noms des candidats dans la liste proposée alors que le conseil constitutionel avait valider les parrainages. Par exemple François Asselineau est trés souvent oublié. Il n'existe tout simplement pas. Les sondés ne peuvent pas le choisir. 



Asselineau de l'UPR a plus de 500 parrainages

Rédigé par chris - - Aucun commentaire


Le 10 mars 2017 François Asselineau annonce qu'il est accepté officiellement en tant que candidat à l'élection présidentielle. Il a pu présenté plus de 500 parrainages. Il s'exprime lors d'une conférence de presse.

Selon lui chaque jour 1000 personnes tombent sous le seuil de pauvreté et un agriculteur se suicide et une entreprise ferme.

Les français ne se reconnaissent plus dans leur propre pays car la constitution française n'est pas respecté. Il voudrait que la 5e constitution soit respectée. Le principe de la libre souveraineté n'est pas respecté. La constitution interdit que lors 55% du peuple vote contre la constitution européenne alors que les dirigeant n'en tiennent pas compte. La souveraineté nationale appartient au peuple. L'article 4 de la constitution dit que les partis politiques doivent tenir compte de la souveraineté nationale.

Le président de la république doit se placer au dessus des partis. L'article 5 de la constitution dit "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités." Il ne peut pas avoir de vraie démocratie (pouvoir du peuple) sans souveraineté.

François Asselineau  veut relever le niveau de la campagne présidentielle. Les débats sont indignes de la gravité du moment. Que disent les autres candidats de la souveraineté et comment vont-ils faire.

Si la France reste dans l'union Européenne, les grandes orientations de la politique économique de la France seront imposés par la commission européenne. Le gouvernement devra poursuivre la politique de rigueur, de tailler en pièce les acquis sociaux, de diminuer les prestations de chômages voir de les supprimer et de tailler en pièces les protections des professions réglementées. Ce sera la poursuite de la loi travail que Hollande a fait.

C'est un mensonge de faire croire que de vouloir retrouver les grands acquis de la révolution française est d'être d'extrême droite.

Pour François Asselineau, changer l'Europe est extrèmement difficile car il faut l'unanimité des pays.


Trois candidats à la présidentielle dont on ne parle pas.

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Alors que les médias raconte l'élection présidentielle comme un feuilleton avec des rebondissements et des surprises. Voici quelques réflexions sur le sujet. Les médias français ne font plus de l'information objectives mais carrément orienté.

Les rêgles de l'élection présidentielle a changé. Avant chaque candidat avant le même poids et le même temps d'antenne. Aujourd'hui ce n'est plus le cas puisque les temps d'antennes seront proportionnelle aux résultats des anciennes élections. Autrement dit un candidat peu connu aura moins de chance de se faire connaitre et les politiciens en place resteront.

Voici quelque candidats qui pourrait avoir ma préférence

Jean Lassalle

Jean LassalleJean Lassalle  a fait tout pour sauver une entreprise de la délocalisation en jeunant. Il a fait un tour de France à pied à l'écoute des citoyens. Cet homme semble dévoué au bien publique.  Du 10 avril 2013 au 11 décembre 2013, Jean Lassalle quitte les bancs de l’Assemblée nationale pour effectuer un tour de France à pied à la rencontre des citoyens, écouter leurs griefs et donner la parole aux « oubliés ». Cette marche de plus de 5 000 kilomètres qui a duré un peu plus de huit mois lui a permis de rencontrer des milliers de personnes. Il a ainsi pu recueillir leurs souffrances, colères, doutes et aspirations, pour être « la voix des sans-voix » Jean Lassalle a posé les principes de ces Cahiers lors de sa conférence de presse qui s’est déroulée à Dunkerque le 4 mai 2013. Arrivé à Paris le 11 décembre 2013, il organise les 14 et 15 décembre deux journées citoyennes de débats autour des Cahiers de l’Espoir et des nombreux témoignages récoltés tout au long de son périple. Un rapport sur cette Marche a été remis aux plus hautes autorités de l’État, au président de la République française, le 22 avril 2014, et aux présidents des deux Chambres.
À la suite de la marche est créée l'association « La marche citoyenne », construite sur le principe du respect de la parole donnée, et qui érige au rang de priorités le respect de la dignité de la personne humaine et l'écoute des compatriotes, en mettant l'accent sur l'importance du lien humain. En son sein a été institué un Conseil national de réflexions et de propositions (CNRP).

Henri Guaino

Henri GainoHenri Guaino  semble avoir de la sagesse dans ses propos. Quand il parle je comprends ce qu'il dit et c'est énorme. En septembre 2016, après avoir échoué dans l'obtention des parrainages nécessaires à sa candidature à la primaire, il se déclare directement candidat à l'élection présidentielle. Dans le cadre de l'affaire Penelope Fillon, il considère que François Fillon doit renoncer à être candidat. Le député des Yvelines est très remonté contre la réforme du système des parrainages pour l'élection présidentielle qui favorise la publicité des parrainages. Il considère qu'elle rend impossible les petites candidatures à cause d'un verrouillage par les grands partis

François Asselineau

François AsselineauFrançois Asselineau  (UPR) est cohérent dans ses propos. Il ne parle pas dans le vide mais valide ses paroles avec des preuves. Sa mesure important est de sortir la France de l'Union Européenne car selon lui la France n'a plus de marge de manoeuvre face à la mondialisation en restant dans l'UE. Ce candidat est celui qui est le moins présent dans les médias. Les journalistes font tout pour le laisser de coté et parler d'autre choses.


Fil RSS des articles de cette catégorie