Déchets sauvages, la peste de nos rues

Chaque jour 12 tonnes d'emballages, bouteilles, journaux sont ramassés au sol dans une ville comme Genève. 12'000 kilos! Le « littering » prend des proportions inquiétantes. Le fléau contamine même la campagne: à Fribourg, du bétail blessé par des fragments de bouteille doit régulièrement être abattu. L'Office Fédéral de l'Environnement évalue à 192 millions de francs, la somme nécessaire chaque année en Suisse pour ramasser ce que d'autres jettent par terre.

chris

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article