En Suisse pays de surveillance par excellence, tout le monde surveille tout le monde. Dénoncer son voisin est vu comme acte civique. Les professionnels sont tenus et obligé de signaler des risques ou enfant en danger de développement quand par exemple il y a des absences trop nombreuses.

Les personnes bénéficiant de prestations sociales sont mal vues. Ils sont à la charge de la collectivité. Si ils fraudent c'est quelque chose de socialement vraiment pas acceptable.

Alors l'administration essayent de traquer ces fraudeurs par différents moyens pour les piéger.

Le Conseil fédéral soutient un projet du Parlement qui vise à autoriser le recours à des détectives pour traquer les fraudeurs des assurances sociales.

Interview de Sébastien Fanti, avocat et préposé valaisan à la protection des données.  Ecoutez!!! C'est assez incroyable à entendre mais c'est la réalité en Suisse.



lire plus
Modestes propositions pour empécher les pauvres d'être à la charge de leur pays et de les rendre utile à l'économie de marché

La Suisse et la conformité

chris

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article