La situation de la Grèce ne s'est pas améliorée durant ces deux dernières années, avec des conséquences sociales et humaines non négligeables. Pour en parler, Michel Vakaloulis, philosophe et politologue grec, maître de conférences en science politique à l'Université de Paris VIII.

En Juillet 2015 la gouvernement a capitulé face aux créanciers. Tsipras a échoué. Les Grèques ne consomment plus. Le PIB a diminué d'un quart. Le chômage est de 25%. Alors que la crise de 1929 avait duré 2 ans, la Grèce est en récession depuis 8 ans et une issue n'est pas en vue. La seule possibilité est de partir.



chris

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article