Le 12 février 2017 le peuple suisse s'exprime sur l'arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération.



Aujourd'hui on ne devient pas suisse automatiquement par naissance dans le pays mais pas héritage des parents. Si les parents ne sont pas suisses, les enfants ne le sont pas. Aussi on peut vivre en Suisse depuis toujours, y être né et avoir été à l'école tout en parlant la langue locale sans être suisse et ceci pendant plusieurs générations.

La procédure de naturalisation normale est une procédure couteuse, compliquée et lente. La naturalisation est un véritable examen, on y teste le niveau de la langue, la culture générale et le niveau d'intégration. Il semble que les critères d'admissions peuvent varier d'une commune à une autre. Il serait plus ou moins facile de devenir suisse selon les communes.

Cette nouvelle disposition auquel le peuple doit encore donner son approbation permettrait aux jeunes de moins de 25 ans né en Suisse depuis 3 générations d'obtenir la nationalité par une procédure simplifiée.  Des critères d'intégrations devraient toutefois rester à prouver.

Lire la version de l'article en anglais

chris

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot gpejh ?

Fil RSS des commentaires de cet article