Brexit

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Brexit  est un mot valise qui vient de British et exit qui signifie sortie britanique. Il désigne l'action de sortie de l'Union Européenne par l'article 50 de du traitée de Lisbonne .

On ne pensait pas que cela allait arriver, c'est fait on s'est réveiller un jour et le Royaume-Uni a décidé de ne plus faire parti de l'Union Européenne.

Quelques jours avant les sondages donnaient le camp du maintien gagnant de peu. On disait que la raison était du coté du maintien et celui de l'émotion du coté du partir. C'est l'émotion qui a gagné. Mais comment en est-t-on arrivé là ?

Les pays perdent leurs pouvoirs
L'Union européenne ne fait plus rêver. Elle est devenut une grosse machine à loi. Les pays perdent peu à peu leurs pouvoirs. Les politiques font des promesses qu'ils ne peuvent plus tenir. Ils sont là pour appliquer la politique européenne.

L'Europe n'est pas démocratique.
Il existe une grande séparation entre les citoyens et les politiciens. Ceci est vrai dans les pays mais encore plus vrai au niveau européen. Les politiciens européens ne sont pas élus, ils sont dans des bureaux et reçoivent les lobbyistes des grands groupes. Ils ne comprennent pas les problèmes des gens. La crise financière de 2008 a accentuer cela et les promesses de propérités sont devenus pour beaucoup de pays comme en Grèce une longue route vers l'appauvrissement et l'esclavage.

Alors aprés l'arrivé massive de polonais, les anglais en ont eu marre. Ils ont voulu retrouver leur indépendance. Ils ont choisis, ils ont eu la chance de pouvoir choisir car dans de nombreux pays européens l'Europe est imposée et les peuples n'ont pas la possibilité de choisir.

L'Europe est binaire.

En plus d'être non démocratique et loin des peuples, l'Europe est binaire. C'est tout ou rien. Soit on est dedans soit on est dehors. Les grands principes sont à prendre à 100% ou pas du tout. On ne peut pas être partiellement pour la libre circulation des personnes. L'immigration ne peut pas être réguler à l'intérieur de l'Europe.

L'Europe ne protège pas.
Un autre problème de l'Europe outre la non démocratie, l'éloignement des décideurs, la binarité, c'est qu'il manque une protection. Les frontières extérieures sont largement ouverte à la mondialisation. Les produits du monde entier peuvent inonder ce grand marché. Alors les entreprises locales ne peuvent pas rivaliser face à des pays ou les normes sociales et écologiques sont quasi inexistantes. En Europe les impôts sont élevés, les réglementations sont trés strictes et quand fabriquer devient difficile on importe et on fabrique le chômage et la pauvreté. A vouloir la mondialisation sans protection, l'Europe est en train de tuer son économie.

Le manque de frontière extérieure s'est révélé avec le flux de réfugiers qui arrivent en Europe.

Avec tous ces facteurs les peuples changent et ceux qui ont la possibilité de choisir leur destins le font.

Mais ce qui est le plus inquiétant c'est la façon dont les grands décideurs réagissent. Ils reconnaissent le problème mais propose une solution qui prouve qu'ils ne comprennent pas le problème. Ils propose plus d'Europe. Les changement d'Europe n'est pas possible. Ils propose la même chose en plus fort. Les traités européens interdisent tout changement. Alors les politiciens resteront loin dans leur bureaux, les frontières resteront ouverte et les dogmes seront toujours binaires. Les peuples qui souffrent continueront à pester contre cette grosse bête qui impose de gré ou de force les choses. Le Royaume Uni est peut être dans l'incertitude pour son avenir mais les 27 autres pays sont dans la certitude qu'ils ne sont plus libres. La globalisation leur dicte leur vies.

Et vous que pensez vous du brexit ?

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot updte ?