Modestes propositions pour empécher les pauvres d'être à la charge de leur pays et de les rendre utile à l'économie de marché

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Comment les pauvres sont considérés dans votre pays ?

Voici une affiche trouvé dans un centre commercial à Lausanne en Suisse. Ce spectacle théatrale est peut être une caricature mais montre qu'ici en Suisse les pauvres sont ...
 un poids pour la sociétété.

Les pauvres sont à la charge de la société. On leur fait comprendre qu'ils sont à la charge et que si ils sont pauvre c'est de leur faute. Ils n'ont pas de travail car ils sont fénéant et veulent profiter du social. La pression sociale est énorme au point qu'il y a beaucoup de gens qui ne demande pas les prestations auquelles ils ont le droit.

Et dans votre pays comment considérez vous les pauvres ?


Vivacare Assurance santé complémentaire : contrat signé à mon insu

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Cela se passe en 2013

Un soir un commercial passe pour proposer un contrat d’assurance. Une société avait réussi a placer un rendez-vous. Je ne suis pas intéressé mais je me dis que je peux toujours avoir des informations sur le marché et connaitre un peu mieux cela. Il pourrait me faire une offre et si à l’avenir j’en aurais besoin, je pourrais me décider.

Le vendeur explique les avantages et place sont argumentaire. Je l’écoute sachant que je n’ai pas besoin de ce contrat.  De toute façon j’ai un principe de toujours refuser les propositions commerciales faites par téléphones. Quand j’ai un besoin, je contacte les sociétés pour avec des offres et je me décide. Ce soir la je suis fatigué et je n’ai qu’une hâte c’est qu’il parte car c’est un peu comme si ma journée de travail continue. Après une heure à l’écouter, il me pose des questions personnelles et confidentielles. Je lui donne ces préciseuses informations en me disant qu’il en a besoin pour faire une offre. A la fin il me fait signer une feuille. Je la signe et lui dit en plaisantant « j’espère que je ne m’engage pas pour 10 ans ». Je pense que j’ai senti que quelque chose n’allait pas. D’un autre coté je pensais que le vendeur avait besoin d’une signature pour l’offre ou pour justifier son passage chez moi. Il part et je suis soulagé car je peu enfin me reposer. On est en décembre un peu avant noël.

Début janvier, je recois une lettre de Vivacare. Je pense qu’il s’agit d’une offre. Je n’ouvre pas de suite la lettre car je ne suis pas intéressé. Quelques jours plus tard, ma femme a ouvert cette lettre. Il y avait une facture d’une première mensualité à payer.

A ce moment la je me suis rendu compte qu’on m’avait escroqué. Arnaque. Colère. Un contrat d’assurance m’avait été fait signé à mon insu. J’ai tétéphoné de suite à l’assurance en question vivacare qui m’a dit que j’avais un contrat chez eux. Lors du départ de ce commercial indéliquat, il ne m’avait pas laisser de copie du papier signé. J’avais cependant encore son numéro de téléphone et son nom. L’employé de l’assurance ne m’a pas rassuré. Est ce que je vais être obligé de laisser de commentaires pour avertir de cet incident et ainsi faire réagir cette société? Je sais que la loi est avec les assurances, ils ont l’argent et de bons avocats, ils connaissent toutes les failles des protections des particuliers et juridiquement on est toujours perdant.

Quelles sont les armes pour se battre contre les géants. Je me sens David contre Goliath. Pour l’assurance je suis un poussière et le contrat signé à mon insu et d’un montant assez faible.  Cette société va-t-elle persister à me demander cette somme que je ne vais pas payer, me mettre en poursuite, mettre un huissier et pour finalement me prendre de force un somme d’argent ?  Je qualifie cette façon de faire un vol.

Affaire à suivre

Le SPJ est complétement à coté de la plaque

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Alors que je lis des articles sur le SPJ dans la presse disant qu'ils abusent, mon expérience pour apporter de l'eau au moulin.

Tina est placé en foyer contre la volonté de ses parents. Alors qu'elle sortait avec un homme de 35 ans (elle 15 ans), le SPJ n'avait rien à redire. Suite à une altercation avec cet homme, celui-ci se venge et l'amène au SPJ. Résultat placement en foyer d'urgence.

Aprés plusieurs mois difficile et une demande pour changer d'assistante sociale, rien ne change. Pire Peut être Tina voulait prendre l'air et faire l'expérience d'un foyer, ce serait peut être mieux qu'à la maison. Peut être elle veut bénéficier des avantages du foyer ET de la maison. Bref avec le temps le ressenti contre ses parents se calme et la relation se renoue.

La dernière année de l'école obligatoire est fini et c'est le SEMO (semestre de motivation) qui est choisi pour l'orientation. Le but du SEMO est d'encourager les enfants à chercher un apprentissage en les soutenant et formant pour leur CV, candidatures etc...

Un stage a été trouvé à 2 km du domicile. Les éducateurs du foyers voyaient que ce serait une bonne occasion pour Tina de revenir quelques jours à la maison pour bénéficier de la proximité du domicile.

MAIS cela n'a pas été accepté. L'assistante sociale du SPJ a refusé. Tina a lors monter tout un stratagène difficilement imaginable même dans un film. Elle a cherché dans ses connaissances qui pourrait l'héberger. Une amie de 24 ans accepte de l'héberger. Tina fait donc une demande au foyer pour dormir chez cet amie durant son stage.  L'assistante sociale accepte que Tina qui est sous la protection de la jeunesse dorme chez cet amie que les parents ne connaissaient pas. Les parents signalent au foyer qu'il sont en désaccord avec le fait que leur fille dorme chez cet inconnue.

Pas de réponse du foyer

Par contre Tina vient dormir chez ses parents. Contre l'avis de l'assistante sociale du SPJ. Durant toute la semaine, elle est motivée par ce stage dans un EMS, elle se lève trés tôt.

Le weekend qui suit, Tina doit encore faire une demie journée de stage le samedi matin. Elle demande au foyer de dormir chez ses parents. C'est acceptée.

Depuis elle ne retourne plus au foyer. Un avis de fugue est lancé. Tina ne veut plus retourner au foyer. Evidement ses parents ne peuvent pas rejeter et la mettre à la porte.

On se trouve dans une situation ou le SPJ pour la toute puissance d'une assistance social refuse qu'une fille retourne à la maison chez ses parents, elle a préféré l'envoyer dormir chez une inconnue.

Conclusion : Le SPJ a certaine logique qui sont de toute façon contre les parents mais qui peut aussi être parfois contre les enfants aussi. Raison financière ? Peut être. Plus on a de travail plus on a de l'importance même si on fait n'importe quoi.

A ce jour Tina est toujours en fugue chez ses propres parents.

Avez vous des situations similaires à raconter au sujet du SPJ ?

MOVIM

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

MOVIM (acronyme de My Open Virtual Identity Manager) est un projet de création d’un réseau social, sous forme de logiciel libre sous licence AGPL, et décentralisé. C’est-à-dire que l’utilisateur pourra soit rejoindre un site existant, soit télécharger le logiciel et installer sa propre instance de Movim.

Voila cela ressemble à jappix. Je vais dire que c’est un client web pour xmpp un semblant de réseau sociaux. Je ne sais pas si movim a de l’avenir. 

xmpp fonctionne parce que Google et Facebook l’utilise mais autrement ce protocole n’est pas encore bien connu ni utilisé.

Quel est le futur des réseaux sociaux fédérés.

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Situation des réseaux sociaux aujourd'hui.


Avant de parler du futur il est important de bien décrire la situation actuelle de 2017. Aujourd'hui nous avons deux grands super réseaux. D'un coté nous avons un réseau de réseaux qu'on qui est la fédération et qui se repose sur le protocole de Diaspora.  D'un autre nous avons un deuxième super réseaux le Fédiverse qui est basé sur Ostatus le protocole de Statusnet qui est le Père de Gnusocial.

Voici un shéma simple à comprendre qui résume la situation de 2017

Le Fédiverse?

The Fediverse historiquement est basé sur le microblog Statusnet qui est OStatus. Aujourd'hui nous trouvons plusieurs applications qui utilisent Ostatus. Gnusocial, PostAsctiv, Pleroma, Mastodon, Friendica et Hubzilla. Toutes ces applications peuvent en principe communiquer de façon transparente. Avec un compte Mastodon, pas on peut parler avec un compte Friendica ou Hubzilla sans avoir d'autres comptes à la façon d'un email.

La Fédération

C'est un autre super réseau qui utilisent le protocole de Diaspora. On y trouve bien sûr Diaspora mais aussi Friendica, Hubzilla et Socialhome.

Quel est le future

Depuis peu le W3C a publié officiellement un nouveau protocole qui remédie aux manques des anciens protocoles. ActivityPub . Il est déjà implémenté aujourd'hui dans Hubzilla avec un plugin et est en cours d'implémentation pour Mastodon.  A terme is sera opérationel sur 7 réseaux sociaux fédérés. Le shéma ci-dessous nous apprend qu'il est cours d'implémentation pour NextCloud qui devient pas la un réseaux sociaux. On apprend aussi que PostActiv qui est une copie de gnusocial a pour objectif de l'implémenté egalement.



En conclusion on peut dire que les choses avancent dans le bon sens. On peut bien sûr ouvrir des comptes dans plusieurs réseaux sociaux mais si il faut en choisir qu'un seul ce shéma peut nous aider. Bien sût le chois d'un réseaux ne repose pas uniquement sur les protocol possibles car l'interface utilisateur compte beaucoup ainsi que qui utilise le réseaux. Mastodon a eu un grand succes grâce à une interface repensée.

Article issu de medium.com 
Fil RSS des articles