Quelle est la meilleure offre internet mobile prepay en Suisse

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Je ne suis pas revendeur et ne touche aucune commission. Si je partage cela c'est juste pour donner une information.  Si vous ne voulez pas avoir d'abonnement et que vous cherchez à avoir internet mobile en Suisse, il y a une solution : une carte sim prépayé. Il y a toutes sorte d'offres. La carte en elle même ne coute pas trop cher moins de 20Fr et il y a déjà un crédit dessus. Elle tient 180 jours. Cela veut dire que vous devez envoyer un sms ou un appel téléphonique tous les 6 mois sinon votre carte peut être bloqué

Concernant l'offre pour téléphoner j'avais déjà parlé de coopmobile

Maintenant je vais vous parlé d'un offre orienté internet. Lycamobile. Attention pour téléphoner lycamobile est un peu plus cher que ses concurents. Par contre pour avoir internet, c'est le moins cher.
- 500M pour 3.25Fr valable un mois (Composer le numéro *139*95490# )
- 1G pour 5.90 Fr (Composer le numéro *139*91490# )
- 2G pour 9.90 Fr. (Composer le numéro *139*92490# )



Autrement dit si vous êtes en déplacement cette solution temporaire ne va pas vous ruiner. 
Quelque codes :

Assistance : +4177 900 01 22  09:00 à 18:00 tous les jours. 0.19Fr par communication
Consultation du solde  : *131#
Affichage de votre numéro  : *132#
Recevoir du solde data : *136#

Quelle sont les différences entre Mastodon et Gnusocial

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
En tant qu'ancien utilisateur de gnusocial , je me réjouis de voir l'engouement autour de Mastodon . Il suffit de regarder les statistiques  sur le nombres de comptes et d'instances pour voir qu'il y a une vraie vague d'inscriptions. Même si une majorité vont juste venir une fois, sur le nombre beaucoup vont rester. 

Il y a maintenant (8 avril 10:40) 298 instances et 116919 comptes Il suffit d'attendre quelques minutes et de rafraichir la page  pour voir ce chiffre augmenter. 

La question que je me suis posé est pourquoi Mastodon a réussi à attirer de nombreux utilisateurs alors que gnusocial est resté un réseau de niche. Je n'ai pas vraiment la réponse mais je vais tenter de donner les avantages et les inconvénients de chacune des plateformes.

Mais avant il faudrait relever les points communs. Les deux plateformes sont des applications de microblogue qui utilisent le même protocole. Vous avez un identifiant qui ressemble à un email  (compte@site) qui vous permet de communiquer sur toutes les instances gnusocial et mastodon. Les deux plateformes sont libres et décentralisées.

Mastodon

Points positifs

  • Popularité : L'avantage majeur de mastodon c'est son nombre d'utilisateurs. Il a atteint une masse critique. Les journalistes s'y intéressent, ils écrivent des articles. On en parle partout et plus il y a de monde plus cela attire. 

  • L'interface inspirée de tweetdesk avec trois colonnes est aussi un atout non négligeable. On y retrouve une colonne pour écrire son message, une colonne avec les messages des contacts que nous suivons, une colonne avec les notifications et une colonne pour avoir autre chose soit le fil de l'instance ou le fil global. On peut dire que cette interface pousse à la communication.
  • L'ambiance : On retrouve sur Mastodon une joyeuse ambiance qui fait penser au début de twitter. Beaucoup découvre le coté décentralisé avec amusement. Comme l'outil pousse à la communication, Mastodon a un coté salle de discussion.

Points négatifs

  • Ergonomie : Le fond sombre de Mastodon peut ne pas plaire à tout le monde. Il peut manquer du contraste pour bien voir certains boutons ou textes. Un texte en bleu foncé sur un fond noir n'a pas le meilleur contraste. 
  • Les vidéos Youtube ne sont pas lisibles directement en un clic, il y a juste un lien.
  • On ne peut pas supprimer son compte. On peut imaginer que cette fonctionnalité importante viendra mais pour un réseau qui met en avant la confidentialité ça manque !

Gnusocial

Points négatifs

  • Sa popularité n'a jamais vraiment percée depuis la mort de identica. Les nouveaux inscrits ne trouvant pas assez de monde étaient déçus.
  • Son design natif est vieillot. Mais cela peut être compensé par le fait qu'on peut installer d'autres thèmes.
  • Son développement est peu dynamique.

Points positifs

  • Gnusocial s'installe facilement car il tourne en php avec une base mysql.
  • Groupes  par centre d'intérêt existent sur gnusocial et pas sur mastodon
  • L'intégration de vidéos
  • La limite des 140 caractères est configurable par instance. On trouve parfois 140, 1000 ou pas de limite.
  • Simplicité
  • Thèmes Il est possible avec gnusocial d'avoir différents thèmes comme par exemple qvitter qui ressemble à twitter ou quit.im qui est un thème adapté aux photos pour ressembler à instagram.
  • Liste des utilisateurs : Il est possible de voir la liste des utilisateurs sur chaque instance
  • Suppression de compte. On peut supprimer son compte mais pas les notices envoyées sur les autres instances mais c'est mieux que Mastodon qui ne permet pas du tout de supprimer son propre compte.

En conclusion je dirais que Gnusocial et Mastodon sont deux logiciels qui permettent de communiquer sous forme de microblogue  et qui ressemblent à Twitter. D'autres projets existent je viens de découvrir postactiv (une copie de gnusocial). Va-t-on voir à l'avenir une multitudes de logiciels / applications utilisant le protocol ostatus pour communiquer comme gnusocial ? Pourquoi pas. On a bien plusieurs outils pour faire un blog, plusieurs outils pour communiquer par mail. En tout cas l'avenir du web est à la décentralisation. Un retour aux sources.

Et pour vous comment voyez vous la différence entre ces deux plateformes ? Vous pouvez commentez ici ou écrire à mon identiant (mastodon ou gnusocile ) kris@herds.eu

Aprés plus de 30 ans l'autoroute transjurane est enfin ouverte

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Aprés plus de 30 ans de travaux, on peut maintenant aller de Bienne à Belfort sans quitter l'autoroute en traversant pas moins de 28 tunnels.  La Transjurane a été inauguré le 3 mars 2017.

A16 transjurane

Cette autoroute  de 85 km dont la construction a débuté en 1987, a été terminée le 3 avril 2017. Le premier tronçon a été ouvert à la circulation en 1998 et les travaux se sont terminés en 2017.
Cette autoroute a été ajoutée au réseau national en 1984 sur demande de la population du canton du Jura . L'objectif est d'encourager le développement économique du canton du Jura, dont les localités sont cloisonnées entre les montagnes et isolées par le fait que les voies de communications actuelles tendent à contourner le massif plutôt que le traverser. Elle est un des maillons du tracé de la route européenne E27qui relie Belfort à Aoste.

Une page historique se tourne après des décennies d'attente. C'est le plus grand chantier routier de l'histoire du canton du Jura et du Jura bernois qui arrive à son terme avec l'inauguration du dernier tronçon sur le sol bernois. Dans le Jura, la Transjurane est achevée depuis le 5 décembre.

Cette autoroute aura coûté plus de 6,5 milliards de francs. Si son prix est aussi élevé, c'est parce qu'elle a dû se faufiler dans une géographie tourmentée qui a exigé la construction de nombreux ouvrages comme des tunnels, des galeries et des viaducs. Certains percements ont aussi été confrontés à une géologie instable.

Les ingénieurs ont réussi à intégrer ce ruban autoroutier dans le paysage. Plutôt que de suivre un tracé rectiligne, l'A16 épouse les courbes topographiques d'un terrain accidenté. Pour les autorités jurassiennes, l'A16 est devenue un élément du paysage sans le défigurer.

Si le chantier a duré 30 ans, le projet est lui bien plus ancien. Les premières études pour la réalisation du tronçon remontent à 1964. Mais il aura fallu finalement attendre les années 1980 et l'entrée en souveraineté du canton Jura en 1979 pour que le projet se concrétise.

Quand mastodon vient redynamiser le vieux gnusocial

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
mastodonDepuis peu on voit un dynamisme venir du coté de mastodon. Ce sont des milliers de personnes (8000 en un jours et 18 000 en une semaine)  ouvent des comptes sur des dizaines de serveurs qui s'ouvrent.

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, mastodon est un réseau social qui pourrait être une alternative libre et fédéré à twitter. Alternative libre signifie que vous pouvez si vous avez les compétences installer un serveur (une instance) sur votre propre serveur et ainsi avoir vous même votre propre twitter. Fédéré signifie que vous pouvez communiquer avec d'autres serveurs utilisant le même protocole ostatus. Ainsi vous pouvez communiquer avec l'ensemble des utilisateurs mastodon mais aussi ceux de gnusocial  et de friendica. Sur hubzilla ça marche aussi mais partiellement.

Je m'ennuyais souvent sur mon instance gnusocial herds.eu. Il y avait peu de francophones et peu de nouvelles personnes en générale. Cet aprés midi j'ai remarqué quelques nouvelles personnes enthousiates découvrant mastodon. Je les ai ajouté à ma liste. Et je ne suis rendu compte qu'il y avait comme une vague de nouvelles personnes s'inscrivant sur mastodon.social le principal serveur mastodon. Ma timeline s'en est trouvé beaucoup plus vivante. Je constate que mastodon incite à d'avantage d'interaction que gnusocial. 

Je ne vais pas vous expliquer comme cela fonctionne car mon expérience sur ce site est trop faible mais je vais vous diriger vers un excellent article de @alda

Fil RSS des articles