Pourquoi Asselineau a eu seulement 1% aux élections présidentielles 2017

Rédigé par chris - - 2 commentaires
Les derniers résultats aux élections présidentielles ont été catastrophique pour Asselineau. Il a obtenu 1%. Les sondages avaient raison. Il avait prédit une surprise en se basant sur son succes sur internet mais les vrais résultats ont été différents. On est en droit de se poser des question et chercher quelques explications.
  • Asselineau est ignoré des médias. Asselineau est un inconnu. Même les journalistes ne le connaissaient pas. Mais le pire c'est l'ignorance. Son nom n'avait pas été cité, il avait été systématiquement oublié. Seul deux semaines avant l'élection on a pu l'entrendre dans les médias grâce à l'égalité des temps de paroles. Les français ne votent pas pour un inconnu. On a pu constaté qu'une fois l'élection terminé son nom est redevenu introuvable.
  • Tricherie : On a raportté que des bulletins de votes légèrement déchirés avaient été distribués. Si un bulletin de vote est déchiré il ne compte pas. Cependant la triche a été marginal. Elle n'explique pas l'échec.
  • Asselineau parle trop. C'est bien de longue conférence de 3 ou 4 heures pour quelques passionnés mais pour s'adresser à tout le monde il faut être beaucoup plus court et plus simple. On peut citer un article d'un traité une fois mais seulement si c'est nécessaire. 
  • Asselineau a toujours raison.  C'est bien d'avoir de l'assurance mais à toujours dire Encore une fois les faits me donnent raison de manière répété donne un parfum de gourou. On aime l'homme car il est accessible mais il faudrait qu'il travaille un peu une certaine retenu. Il avait prédit une surprise sur ce coup il a eu tort. Espérons qu'il sache en tirer quelque chose.
  • Asselineau est complotiste. Même si il donne de vrais arguments publié dans la presse, le fait de publier certaines informations n'apportait rien mais faisait peur. Dire que Monet étaient des agents américains n'a pas aidé à sa campagne. C'est de l'histoire. Ce qui nous intéresse c'est aujourd'hui. Le coté conspirationiste devrait être moins mis en avant.
  • Asselineau semble seul. C'est peut être le point qui semble le plus important. En politique il faut des ralliements des alliances. Macron est l'exemple même. Il a su distiller jour aprés jour les ralliements de tel ou tel homme politiques. Il faudrait d'autres personnes influentes. 
  • Asselineau n'a pas réussi à faire parler de lui. Etre invité dans les médias est une chose mais faire parler est encore mieux. Plus on parlera d'une idée ou d'un homme plus ce sera facile. 

Voila c'était quelques idées. Ce ne sont pas les seules, il y en a peut être d'autres. J'ai trouvé qu'avec le temps il s'améliorait, ses dernières interventions étaient vraiment trés bonnes mais il faut du temps pour recevoir une confiance et changer les mentalités. 

Réunion Bilan avec le SPJ harcèlement

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
Tout est brouillé dans ma tête depuis que T a été prise par le SPJ. Pour protéger sa relation avec un adulte de 35 ans T jeune fille de 15 ans a eu l'idée de faire intervenir le SPJ. Elle avait signalé une violence en se faisant des marques sur ses bras. Evidement la SPJ la croit et elle est mis en foyer. C'était le premier choc. 
pression harcelement du SPJ
Placement en foyer d'urgence puis en foyer normal. Bien sûr contre notre volonté Tribunal Evidement le tribunal suit toujours les recommandations du SPJ.

Cet homme nous avait envoyé préalablement des messages de menaces.

Comme j'avais manqué la réunion d'admission la deuxième réunion s'appelle réunion Bilan. Comme bilan c'est un espèce de tribunal ou on fait des reproches tantôt assez proche de la vérité comme absence des réunions précédentes ou imaginaire.

La tension monte devant tant de jugement et de harcèlement. Tout se brouille dans ma tête. Mais il y a une impression d'être dans un rouleau compresseur qui avance inexorablement. Que faire comment réagir. Papier qui manque. Courriers non reçus. Contacts non pris. Beaucoup de choses s'entemèlent. Il faudra payer. C'est une escalade. Si les papiers n'arrive pas menace d'enquête de police. Bref impression d'être pris au piège.

Il n'y a aucun problème à ce qu'une homme de 35 ans ait une relation avec une fille de 15 ans . C'est une relation normale répond l'assistante sociale. C'est juste une relation Père fille. 

Le soir alors que le sommeil ne vient pas. Une pensée vient. Et si je virait cette assistante social. Depuis deux mois elle m'en veut à mort. Cela devient du harcèlement. Des pensées de scuicides viennent. Suicide pas physique mais de tout laisser tomber. Ne plus répondre et partir. Tout laisser tomber. Les factures ne seront plus payer. Les poursuites, les frais de relance et puis la rue. Etre clochard et ne plus rien avoir.  Cette personne a brisé notre famille. Elle brise maintenant ma vie. Il faut absolument stopper ce cercle vicieux. Arrêter avec elle. Je lui envoi un mail. 

Aprés on verra bien ce qu'il va se passer. Impression de ne pas rentrer dans les bonnes cases de ne pas faire comme il faut comme on attend de moi que je fasse. Bref il faut jouer un rôle que tout va bien et faire de son mieux. Comment lutter contre le SPJ. C'est David contre le géant.

Un petit lien qui prouve que je ne suis pas le seul à vivre cela sauf que ce cas n'a pas un conflit avec le SPJ et son assistante social. C'est déjà dure de vivre un trouble de l'attachement mais qu'il soit additionné donc non compris par des professionnels qui sont contre les parents au motifs qu'ils veulent aider l'enfant.


Persévérer ou lacher prise

Rédigé par chris - - Aucun commentaire

Il y a deux philosophies ou façons de voir les choses qui semblent contradictoire.

Quand on est au fond du trou et qu'on arrive pas à remonter. Quand on se sent comme une petite paille emportée par une tempête. Quand on sent que les événements sont contre nous et qu'on ne peut pas changer les choses. Quand on crie 'Au secours' mais que personne entend ou réagit. Plus on essaye de faire changer les choses plus on s'emfonce dans le bourbier de découragement. Que faire ?

Persévérer : C'est plutôt la façon occidental de penser. Il faut persévérer. Si on traverse un échec, il faut recommencer. Il ne faut pas se décourager et continuer. C'est ainsi qu'on réussira. Nous avons tous des rêves que nous pouvons atteindre. On cite quelques fois l'exemple d'Edison qui a eu tellement d'échecs puis qui a réussi.

Lacher prise : La pensée orientale. : Cette notion est un peu moins facile à comprendre et surtout à vivre. Lacher prise c'est ... allez lisons un peu ce qu'on en dit. Lâcher prise, c’est accepter ses limites. Autrement dit on ne peut pas contrôler certaines choses et on aura ainsi plus de facilité ä les accepter.

Mais lacher prise et persévérer n'est ce pas contradictoire ? Lacher prise n'est ce pas un aveu d'échec ? On a pas réussit quelque chose alors on abandonne on ne perséver pas. On n'y arrive pas.

Alors maintenant quand on sent que tout le monde est contre nous, qu'on a pas d'ami mais que des ennemis, comment faire ? Plus on est positif plus on a des amis et l'invese est vrai. C'est le cercle vicieux. On ne réussi pas. Il y a plus d'échecs que de succes. L'échec engendre l'échec. On arrive à rien. Faut il lacher prise ou persévérer ?

Quand j'ai chercher la définition de lacher prise j'ai trouver : Il faut lâcher, même le lâcher-prise. 

GOPE Grandes Orientations de Politique Economique

Rédigé par chris - - Aucun commentaire
On critique la campagne électorale en France par son manque de débat de fond. Mais je ne suis pas d'accord. Au contraire. J'ai appris un nouveau mot durant cette campagne. Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Economique).




Les Grandes Orientations de Politiques Economique.


Chaque année la commission européenne envoie aux gouvernements des recommandations de politiques économique ä mettre en oeuvre. Par recommandations en fait ce sont des obligations. Par


1- « Réduction des dépenses publiques »

Ce qu’il faut savoir – et que tous les économistes savent – c’est que pratiquer des coupes sombres dans les dépenses publiques lorsqu’un pays est déjà en période de stagnation économique est une politique qui ne peut mener qu’à la récession. Et c’est en outre contre-productif puisque la récession entraîne une baisse des recettes fiscales souvent supérieure aux économies réalisées par la réduction des dépenses. En d’autres termes, cela revient paradoxalement à creuser le déficit que l’on prétendait combler…

Il faut enfin savoir que l’histoire économique enseigne qu’il n’y a pas de baisse des dépenses publiques réussies sans dévaluation monétaire. Songeons aux  exemples récents de l’Allemagne (dévaluation de facto avec l’adoption de l’euro, qui est sous-évalué pour la compétitivité allemande) et de la Suède. Autant dire que la baisse des dépenses publiques est impossible pour la France, du fait que l’euro est très surévalué par rapport à la compétitivité de l’économie française.

2- Redéfinir « la portée de l’action des pouvoirs publics »

Cela signifie privatisation des grandes entreprises nationales.

3. réduction significative de l’augmentation des dépenses de sécurité sociale.

l faut s’attendre à une baisse massive des remboursements de santé, puisque la branche maladie représente quasiment 50 % des dépenses de la Sécurité sociale    , ainsi qu’à une privatisation rampante de la Sécurité sociale, via le recours croissant aux mutuelles privées, présentées comme solution à tous les problèmes

Pour les retraites, augmentation de l'âge de départ et diminution des rentes.


4- « Simplifier les différents échelons administratifs »

Suppression des départements. Fusion des communes. Cela semble une bonne idée mais en fait cela va induire des coûts supplémentaire car le salaires de maires dans les petites communes est trés bas actuellement la quasi totalité du travail des petites communues se fait par des bénévoles.

5- Baisse du salaire minimum

Ne doutons pas que des campagnes de presse se préparent pour expliquer au bon peuple que le SMIC serait « un frein à la croissance » et que sa suppression permettrait de « libérer les énergies »…

6- Modifier le code du travail

La loi travail va dans ce sens mais n'est qu'un premier pas.

7- Dérégulations des professions réglementés



Les inspirateurs de ces mesures n’étant pas stupides, ils ne se font d’ailleurs sans doute aucune illusion sur leur inefficacité pour réduire le déficit budgétaire et relancer la croissance. Leurs objectifs ne sont pas là. Ce qui est en réalité visé, c’est à la fois de démanteler les États nations et de détruire tous les acquis sociaux obtenus par les peuples européens depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Regardez François Asselineau déchirer les GOPE en direct à la TV

Pour aller plus loin voici un ces fameuses GOPE pour 2016

Fil RSS des articles